• Accueil
  •  > 
  • Nouvelles normes parasismiques : la France entière (ou presque) concernée
Rejoignez Cyberarchi : 

Nouvelles normes parasismiques : la France entière (ou presque) concernée

© Cyberarchi 2020

A l'occasion de son Plan séisme, Nelly Olin, ministre de l'Ecologie a présenté, le 21 novembre dernier, une réglementation plus draconienne en matière de normes de construction parasismiques.

 
 
A+
 
a-
 

Nelly Olin a notamment annoncé un accroissement du nombre de communes - de 5.000 actuellement à 10.000 - dans lesquelles devront s'appliquer les normes de construction parasismiques. Ces nouvelles zones à risque s'étendent sur une grande région centre-ouest, de la Vendée au Jura en passant par le département du Nord. Cette nouvelle estimation du risque sismique en France, s'explique, selon les responsables du ministère, par les progrès scientifiques (intervenus depuis l'élaboration de la dernière carte de l'aléa sismique, publiée en 1991).

De fait, Mme Olin a stigmatisé les graves négligences relevées en matière de construction parasismique. Pour lutter contre cela, des contrôles du respect des normes de construction seront effectuées et des procès-verbaux seront dressés par les agents de l'Equipement. De plus, des certificats assurant la prise en compte de ces normes devront être délivrés aux promoteurs par des entreprises (privées) chargées du contrôle technique du bâtiment.

Le coût généré pour les maisons individuelles par cette réglementation entraîne, selon la ministre, un surcoût (entre 1% et 5%), lequel sera à son tour légèrement alourdi de 0,2% à 0,3% "maximum" par les nouvelles normes.

Nouvelles normes parasismiques : la France entière (ou presque) concernée
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER