• Accueil
  •  > 
  • Nouvelle vie pour l'Hôtel Dieu à Rennes
Rejoignez Cyberarchi : 

Nouvelle vie pour l'Hôtel Dieu à Rennes

© DR : Copyright 2018

 

Les agences ANMA et ALL signent la requalification de l'Hôtel Dieu à Rennes. Un projet mené par Linkcity Grand Ouest et qui vise à rendre le lieu aux habitants, en retrouvant son lustre d'antan.

 
 
A+
 
a-
 

L'Hôtel Dieu à Rennes va être rénové. C'est Bouygues Bâtiment Grand Ouest qui l'annonce, qui à travers sa filiale Linkcity va requalifier complètement le monument pour le compte de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne (EPFB). En terme de conception, l’agence Urbaniste & Architecte ANMA et l’agence d’architecte ALL signeront le projet.

Ce patrimoine historique du 19ème siècle sera préservé et mis en valeur. Le site est chargé d'histoire personnelle pour beaucoup de Rennais. L’Hôtel Dieu a accueilli un service de maternité de la fin du 19ème siècle jusqu’en 2009. L'objectif est d'en faire « un lieu de vie pour tous », en valorisant l’architecture et l’histoire du site. 

Les nombreuses constructions et extensions postérieures au plan d’origine seront démolies. L'opérateur espère retrouver le plan d'origine de l’architecte Aristide Tourneux (auteur notamment de plusieurs églises en Bretagne), qui s’articule autour de la cour d’honneur, du cloître central et de la chapelle.

 

Démolitions et constructions

 

Les démolitions ont débuté au premier semestre 2018. Une seconde période aura lieu au premier semestre 2019, comprenant le Pavillon Laroque, le bâtiment CClin et la Trésorerie, « au fil de l’avancement du projet. »

Cet été, un diagnostic archéologique, réalisé par le Service Régional d’Archéologie (SRA), a été mené dans la cour d’honneur, le cloître et une partie du jardin. Un second diagnostic sera mené à l’été 2019 sur l’espace libéré par les démolitions, côté rue Saint-Martin. Le rapport issu de ces deux diagnostics définira d'éventuelles fouilles à réaliser fin 2019 et courant 2020.

L’ensemble du site sera livré à l’horizon 2023. Mais les Rennais pourront en profiter dès avril 2019. Géré par The Roof, un programme d’animation temporaire (guinguette, évènementiel culturel, restauration, sports urbains et de plein air) leur sera proposé.

 

Concertation publique

 

Pendant toute la durée du projet, une concertation a été menée, rassemblant « plus de 200 personnes » participant aux réunions publiques et « 350 au total, avec les ateliers participatifs ». Et cela afin de nourrir les réflexions menées sur l’insertion du projet dans la ville, les flux, les volumes des bâtiments, et l’offre programmatique.

A terme l’Hôtel Dieu prévoit environ 350 logements répartis dans des constructions neuves et des bâtiments réhabilités, avec places de stationnement complémentaires. L'opérateur étudie l'installation d'un certain nombre d'offres : un pôle santé et bien-être, un espace de restauration, une hostellerie pour les jeunes (lieu d’hébergement, de rencontre et plateforme de partage ; offre de services avec accueil, bar, restauration, animations, salles de réunion, bibliothèque, conciergerie ; et espace de coworking) ou encore Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes (CPHR).

Le site de l’Hôtel Dieu doit jouer un rôle essentiel dans le projet urbain qui vise, à horizon 2030, à renforcer l’intensité du centre-ville et à déployer ce dernier vers le nord « grâce à de nouveaux pôles attractifs », notamment les trente hectares d’espaces naturels des prairies Saint-Martin.

 

Laurent Perrin

Nouvelle vie pour l'Hôtel Dieu à Rennes
Mot clefs
Catégories
CYBER