• Accueil
  •  > 
  • Mort de l'architecte Jean Balladur de l'Académie des Beaux-Arts
Rejoignez Cyberarchi : 

Mort de l'architecte Jean Balladur de l'Académie des Beaux-Arts

 
 
A+
 
a-
 

L'architecte Jean Balladur s'est éteint le 15 juin dernier à Paris à l'âge de 78 ans.

Originaire de Turquie et cousin d'Edouard Balladur, Jean Balladur était membre de l'Académie des Beaux Arts de l'Institut de France depuis 1999.
Rapidement séduit par l'esthétique des architectes du Bauhaus, il réalise en 1956-58, rue de la Victoire, à Paris, face à la grande Synagogue, un premier immeuble en acier et verre émaillé. Puis en 1959-62, l'immeuble de l'Institut Curie, 26 rue d'Ulm à Paris, et une villa toute de verre et d'acier en forêt de Chantilly.

En 1963 le Général de Gaulle et le gouvernement de Georges Pompidou lui confient la réalisation d'importantes opérations d'aménagement de La Grande Motte (à gauche et ci-dessous) et de Port Camargue sur le littoral de la Méditerranée en Languedoc-Roussillon. A cette occasion il revient à une architecture du béton utilisant toute la souplesse du béton moulé et préfabriqué, matériau dont il a découvert les possibilités en visitant le Brasilia d'Oscar Niemeyer en 1962. Il s'applique alors à créer des formes libres, en réaction contre la sécheresse et la pauvreté de l'architecture des bâtiments de cette époque. Controversées à l'époque, ces opérations aujourd'hui achevées constituent par leur échelle et l'engagement de leur auteur une contribution remarquable de l'architecture contemporaine sur les bords de la Méditerranée.

Outre ces oeuvres majeures, son cabinet a réalisé en France et à l'étranger d'importantes opérations, tant dans le domaine des constructions universitaires, administratives, hospitalières, hôtelières que touristiques ou d'habitations.

Jean Balladur milita au sein de l'Ordre des architectes, du Syndicat des architectes de la Seine dont il fut président et de la Confédération des architectes français comme vice-président. Il fut également pendant 20 ans titulaire de la chaire d'architecture de l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées.

Jean Balladur était par ailleurs officier de la Légion d'Honneur, chevalier du Mérite et des Arts et Lettres et Commandeur des Palmes académiques.

Jean Jacques Aillagon, Ministre de la Culture lui a rendu hommage dans un communiqué de presse déclarant que la France perdait "un des grands architectes du 20e siècle fidèle aux théories de Le Corbusier, qui à travers ses réalisations a toujours recherché un nouvel équilibre entre l'environnement et l'espace bâti".

Lire l'article paru dans Le Monde

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER