• Accueil
  •  > 
  • Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Rejoignez Cyberarchi : 

Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces

Moon Architecture : Copyright 2019

Créée en 2007, l'agence Moon Architectures est gérée par l'architecte Guillaume Hannoun. L'ADN de l'agence s'inscrit dans une certaine idée de liberté de créer dans l'espace des volumes architecturaux innovants. Interview.

 
 
A+
 
a-
 

Cyberarchi : Pouvez-vous nous présenter Moon Architectures ?

Guillaume Hannoun : Moon Architectures est une agence d'architectures que j'ai créée en 2007 avec une équipe aujourd'hui composée de deux personnes et plus. Selon les besoins, nous recrutons en effet des personnes en freelance pour avoir plus de souplesse. Notre agence dégage un chiffre d'affaires compris entre 150 et 200 000 euros par an.

Le nom représente l'idée de la conquête de l'espace, à la fois pour le côté aventure et la création d'espace, que l'on retrouve dans la pratique de l'architecture. C'est aussi l'idée que lorsque nous travaillons sur un espace, comme sur la lune, il faut faire très attention à la façon dont nous construisons, aux matériaux que nous utilisons et être le plus efficient possible. C'est ce que nous tentons de reproduire dans nos projets. Enfin, dans Moon Architectures, il y a cette idée de quête de l'espace c'est-à-dire une envie de créer et de conquérir de nouveaux espaces. Nous gardons toujours en tête l'objectif de repousser les limites d'un projet classique.

Quelle est votre marque de fabrique ?

G.H : L'agence repose sur un fonctionnement hybride. Dans un premier temps, notre coeur d'activité était dédié à la conceptualisation, l'esquisse de projets au moyen d'outils 3D, la production d'images ou des films pour les agences. Puis, à un moment donné, nous nous sommes recentrer sur nos projets, en revenant à la matière, à la réalité. Nous sommes sortis du concept seul pour nous projeter dans des projets qui restent et qui se partagent, comme c'est le cas d'une maison.

Du coup, nous ne sommes pas figés dans un domaine particulier d'intervention, mais nous réalisons plutôt des logements individuels, collectifs, des hôtels etc. Notre créneau est de développer des projets avec une conception en bois massif structurel.

Comment choisissez-vous vos projets ?

G.H : Pour nous, chaque projet est une fête. Nous étudions donc chaque dossier au cas par cas, en portant un regard nouveau et indépendant autant sur l'aspect conceptuel que technique. Nous avons fait le choix d'utiliser des structures modulaires en bois pour nos maisons, sans représenter explicitement ce matériau dans nos réalisations.

C'est un matériau en effet très intéressant d'un point de vue architectural car nous pouvons travailler les formes et la volumétrie avec une charpente plus légère. De plus, il suffit d'industrialiser le procédé, si le bâtiment s'avère trop coûteux, sans perdre en qualité.

Pourtant, nous entendons encore des propos aberrants à propos du bois du genre « Nous ne pouvons pas réaliser ce projet en bois car cela n'a jamais été fait par le bureau de contrôle ». En France, il y a une certaine méconnaissance du bois, qui garde l'image d'un matériau fragile au même titre que la paille dans les Trois petits cochons. Il est donc très difficile aujourd'hui de proposer des choses nouvelles dans le bâtiment car toute la filière est normée. Personne ne veut plus prendre de risque et l'innovation reste à l'état de souhait.

Bien sûr, tous les bâtiments ne peuvent pas être conçus selon ce même moule. Mais lorsqu'il s'agit de programmes qui se répètent comme c'est le cas dans un programme de logements, une salle polyvalente ou un équipement public, je ne vois pas où est le problème de la construction modulaire.

Quelles sont les perspectives d'avenir pour Moon Architectures ?

G.H : Nous sommes en train de travailler sur un grand projet d'immeuble de 15 logements à Paris rue Alexandre Dumas. Si tout se passe bien, ce sera le premier labellisé Effinergie + de la ville. Nous devons également terminer une maison individuelle située sur l'Île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux, la première pour nous en IDF.

Nos perspectives de développement vont vers l'appréciation du temps dans l'architecture. En d'autres termes, voir comment un bâtiment évolue, comment on peut le vivre différemment selon les différents usages.

Propos recueillis par Claire Thibault

Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Moon Architectures veut créer et conquérir de nouveaux espaces
Les locaux de l'agence Moon Architectures
Guillaume Hannoun
Mot clefs
Catégories
CYBER