• Accueil
  •  > 
  • Mise en Seine musicale sur l'île Seguin, par Shigeru Ban et Jean de Gastines
Rejoignez Cyberarchi : 

Mise en Seine musicale sur l'île Seguin, par Shigeru Ban et Jean de Gastines

©Shigeru Ban/Jean de Gastines : Copyright 2017

 

La Seine Musicale devrait ouvrir ses portes en avril. Conçu par Shigeru Ban et Jean de Gastines, le bâtiment évoque l'image d'un grand navire à travers ses solides longs murs de béton, et une grande voile protectrice qui suit la course du soleil.

 
 
A+
 
a-
 

« Il fallait s’intégrer dans le plan urbain de Jean Nouvel conçu pour l’ensemble de l’Île Seguin dont la silhouette est linéaire. Aussi le bâtiment évoque-t-il l’image d’un grand navire à travers ses solides longs murs de béton », note Shigeru Ban, l'un des deux architectes, avec Jean de Gastines, retenu pour la conception de la Seine Musicale. Les deux confrères, Nippon et Français, ont dessiné une grande voile protectrice faite de panneaux photovoltaïques, et flottant au-dessus de l’auditorium. Les panneaux sont montés sur rails et suivent la course du soleil, d’est en ouest, tout au long de la journée.

L’auditorium prend la forme d’un œuf protégé par une résille de bois vitrée. Pour des raisons acoustiques, il adopte une géométrie plus anguleuse à l’intérieur. « Nous avons développé un plafond fait d’un assemblage de tubes de petites sections de bois, de cartons et de papier. » Le plafond, tout comme le revêtement des murs composé d’un tissage de lattes de bois, n'est pas acoustique : c'est une atmosphère chaleureuse qui est recherchée. Les différentes sections tubulaires du plafond suspendu créent une épaisseur et génèrent un jeu d’ombres dans la salle par l’éclairage.

Implanté en pointe aval de l’Ile Seguin, le projet prévoit la construction d’un équipement musical comportant : une grande salle de 4.000 places assises (6.000 assises/debout) dédiée aux musiques amplifiées et aux spectacles grand public, un Auditorium de 1.100 places dédié à la musique classique et contemporaine, un pôle d’accueil d’ensembles en résidence (Insula Orchestra et La Maîtrise des Hauts-de-Seine), un pôle d’enregistrement et de salles de répétition pour les artistes, les orchestres et les chœurs (professionnels et amateurs), un espace entreprise de 2.660 m² (colloques, séminaires, salons), et enfin des espaces de restauration et des commerces à vocation culturelle et sociétale.

 

Matériau pauvre, réalisations luxueuses

 

La Seine Musicale devrait ouvrir ses portes en avril. C'est l’un des projets phare de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine, qui tend à une culture d’excellence accessible à tous. Cet équipement, projet unique en France et en Europe, a vocation à rayonner nationalement et internationalement.

Le jury de la fondation Hyatt a décerné le prix Pritzker d’architecture 2014 à Shigeru Ban. Diplômé d’architecture à la Cooper Union, le Japonnais enseigne depuis 1996 à la Nihon University. Les Paper Tube Structure (P.T.S), tubes de carton utilisés comme structure, lui permettent d’évacuer les contraintes et les tensions structurelles au profit d’espaces dynamiques et souples. Le module utilisé à la fois comme élément structurel et comme mobilier, « dissout la rigidité du plan par des compositions sinusoïdales qui fluidifient l’espace. » Ce matériau pauvre utilisé pour des réalisations luxueuses a aussi été utilisé pour résoudre le problème du logement suite au tremblement de terre de Kobé en 1995.

 

L.P

Seine Musicale
Seine Musicale
Mot clefs
Catégories
CYBER