• Accueil
  •  > 
  • MI SA s'intéresse au marché de la maison bois
Rejoignez Cyberarchi : 

MI SA s'intéresse au marché de la maison bois

En lançant la marque Maison Catherine Mamet Esprit Bois, MI SA, le premier constructeur français de maisons individuelles, se positionne sur le marché de la maison à ossature bois. Avec une gamme de neufs modèles, MI SA s'ouvre à un marché d'entrée de gamme espérant ainsi développer la maison bois en France.

 
 
A+
 
a-
 

MI SA est un spécialiste de la maison à ossature. Avec Maison Phénix, première marque française à ossature acier, le constructeur a réussi à s'imposer sur le marché de l'entrée de gamme. Après avoir également réussi avec sa marque Maison Familiale, leader sur le marché des maisons traditionnelles, il ne manquait plus au constructeur français que de se lancer sur le marché de la maison bois. C'est désormais chose faite.

«Nous sommes partis du constat que les ménages aspirent à un habitat moderne plus naturel et plus respectueux de l'environnement» explique Roland Germain, PDG de MI SA. «C'est pour répondre à cette demande de plus en plus forte que nous avons conçu avec des architectes spécialisés une nouvelle offre de maisons à ossature bois», a-t-il ajouté.

S'appuyant sur la notoriété de la marque Maison Catherine Mamet et sur le savoir faire industriel et commercial du Groupe, MI SA lance avec «Maison Catherine Mamet Esprit Bois» une gamme de neuf modèles. Le choix semble large, puisque selon les modèles, la maison bois peut comporter de trois à cinq chambres, être de plain-pied ou à étages et intégrant un garage. Ces modèles présentent une large gamme de matières et de couleurs pour personnaliser à l'envie sa future maison.

Commercialisée dans un premier temps dans l'ouest de l'Ile-de-France et en Normandie, la marque s'implantera progressivement sur tout le territoire. Son objectif étant alors d'être le N°1 de la maison à ossature bois.

Depuis quelques années, on sentait un frémissement sur ce marché qui restait toutefois cantonné au segment haut de gamme. L'arrivée de MI SA sur ce marché pourrait être l'élément déclencheur d'un véritable développement de la maison bois.

En effet, MI SA conçoit sur des chaînes de production numériques, les éléments constitutifs d'une maison à ossature bois qui sont assemblés sur le chantier dans des délais très courts. Nul besoin d'eau, aucun délai de séchage, soit un gain de temps précieux et des économies substantielles.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER