• Accueil
  •  > 
  • MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
Rejoignez Cyberarchi : 

MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails

© MFR : Copyright 2019

 

François Malburet et Ronan Fournier Le Ray sont les deux architectes qui dirigent, avec une main de maître, MFR Architectes, une agence de 25 personnes et se cachent derrière plusieurs réalisations emblématiques. Toujours mesuré, le duo a su au gré des années non seulement maintenir la confiance de ses partenaires mais engendrer une architecture à la fois sobre et vertueuse.

 
 
A+
 
a-
 

A Paris, au 10, rue de Paradis, derrière une façade transparente qui donne sur une cour intérieure d’un immeuble discret, se trouve l’agence d’architecture MFR Architectes. Cette dernière existe depuis dix ans, elle est connue autant dans la capitale qu’ailleurs. Rencontre avec les deux gérants qui détaillent avec le plus grand enthousiasme le parcours ainsi que les travaux de l’agence.

 

En relief gaufré

 

La discrétion est le mot d’ordre de l’agence MFR Architectes. En témoigne leurs réalisations mais aussi leurs locaux, leur logo jusqu’à leur carte de vœux. Jamais effacée, toujours pondérée, la signature de l’agence révèle le soin particulier que les architectes octroient aux utilisateurs des lieux. Loin de certains standards criards ou colorés, l’architecture de la structure gérée par François Malburet et Ronan Fournier Le Ray se démarque surtout par sa qualité. Une qualité d’écoute que les architectes accordent aux porteurs du projet mais aussi une qualité d’exécution dotée sans cesse d’une pointe d’originalité. De même, dans leur manière de faire, le duo prône entre autres, le dialogue et l’échange. Que de valeurs qui forment l’identité de l’agence MFR Architectes.

Le nom de MFR Architectes n’est pas toujours présent quand il s’agit de parler communication. A l’inverse de certains architectes présents dans tous les médias, le duo reste très réservé, pourtant les projets réalisés devraient nous pousser à s’y intéresser. Parmi ces derniers, nous pouvons désigner les 105 logements en accession libre avec les deux commerces de la zac éco quartier Chandon-République de Gennevilliers, les 56 logements sociaux + commerces de l’Allée Maurice Audin de Clichy-Sous-Bois, les 78 logements +bureaux de la zac éco quartier de la Cartoucherie à Toulouse. Ce dernier étant un vrai cas d’étude mais aussi un véritable exemple de la mixité programmatique et sociale. Avec une grande fierté, les architectes nous expliquent que le projet de logements qui se hisse sur un socle de 2500 m² de bureaux, possède les mêmes entrées concernant les logements sociaux et ceux en accession libre. Un cas rarissime en France qui pourrait devenir un modèle à imiter. Une construction exemplaire qui a reçu le prix de la Pyramide d’argent FPI Occitanie.

L’agence possède à son actif plusieurs projets novateurs comme les 40 logements en accession libre ou aidée situés dans la zac Roque Fraise à Saint-Jean de Vedas. Mis à part la forme de l’ensemble qui fait un doux clin d’œil à des maisonnées individuelles, le détail innovant de cette aventure consiste dans l’utilisation du liège pour la façade. Tandis qu’en Belgique, ce même matériau a été utilisé pour les jardins d’enfants, en France, MFR Architectes l’utilise en façade. Une première française qui donnera probablement l’exemple à d’autres constructions.

 

Une obstination gaufrée

 

Citons également le projet d’un petit village de 112 logements, restaurant, recyclerie en ossature bois situé à la zac éco quartier de l’île de Marne à Noisy-Le-Grand. Un projet très singulier pour un lieu tout aussi atypique, une charmante butte qui devient une île quand les eaux remontent et où les habitants formeraient un village d’irréductible.  « Il s’agissait d’abord de travailler sur comment habiter un village perché sur une île avant de travailler l’identité du lieu » Explique Ronan Fournier Le Ray. 

Mis à part de nombreux chantiers en cours, en île de France ou ailleurs, les architectes viennent de gagner un concours pour un projet au Maroc où ils oeuvreront à côté d’autres pointures d’architecture mondiale. En attendant, leurs chantiers français prennent racine et le dernier en date qui vient d’être livré est parisien. Il s’agit de 54 logements pour jeunes travailleurs ainsi qu’une crèche pour la RIVP. Un projet situé dans le 17ème arrondissement à Paris et qui reprend la devise des architectes : « accorder l’attention à tous les usagers ». 

Et bien qu’au départ, comme toutes les agences d’architecture, le début a été laborieux pour le duo de MFR Architectes, leur parcours a été éclairant. A ce propos, François Malburet nous rappelle qu’à l’issu de leur premier concours perdu, les deux architectes ont continué à travailler leur proposition comme s’ils allaient livrer le projet. Un concept qui a fini par aboutir sur quelque chose de concret. Et même s’il n’a pas été construit, il a engendré plusieurs concours gagnés et réalisés. Depuis ce temps révolu, le nom de MFR Architectes a été non seulement reconnu mais aussi recommandé. Un cheminement qui, aujourd’hui, porte bien ses fruits !

 

Sipane Hoh  

MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
MFR Architectes, la discrétion jusqu’au bout des détails
Mot clefs
Catégories
CYBER