• Accueil
  •  > 
  • Ma cabane en Dalécarlie
Rejoignez Cyberarchi : 

Ma cabane en Dalécarlie

Åke E:son Lindman : Copyright 2018

Cultiver une vue c’est facile mais l’architecture ne devrait-elle pas aller au-delà pour assurer de bonnes conditions de vie à ses habitants tout en leur laissant la liberté d’interagir avec leur environnement ? La réponse nous parvient de la campagne suédoise avec une charmante maison au profil triangulaire signée Leo Qvarsebo.

 

 
 
A+
 
a-
 

« La maison est un peu comme une cabane dans les arbres mais pour les adultes » explique l’architecte suédois Leo Qvarsebo qui vient de construire sa propre maison de vacances, une cabane en bois avec une toiture en pente qui devient un mur d’escalade.

 

Fonctionnelle et ludique

 

C’est dans la province de Dalécarlie (provenant du mot Dalarna qui veut dire les vallées en suédois) connue par ses majestueux paysages que l’architecte a choisi d’implanter sa propre maison d’été. Tirant le meilleur parti de cet environnement naturel, entre bois et pâturage, la construction propose un volume compact et condensé. Tandis que le côté nord présente une façade presqu’aveugle, la face sud s’ouvre via de grandes baies vitrées sur les environs. Une grande terrasse où l’on peut installer les balançoires se greffe à cette dernière conférant à l’ensemble un côté vivant qui habite le paysage comme si l’extérieur devenait un prolongement de l’intérieur.

 

Sur cette même façade une corde reliée au sommet de la toiture aide les habitants à grimper jusqu’en haut, ainsi, la façade se transforme en un concept à la fois utile et ludique, un genre de terrain de jeu divertissant où petits et grands peuvent s’amuser. La cabane dans les arbres d’autrefois devient une réalité même si elle se pare d’un nouvel habit et présente une forme revisitée.

 

Un pur produit nordique

 

Dans cette maison l’architecte a souhaité ouvrir la cuisine sur l’extérieur, posséder un coin de lecture et concevoir une chambre sous les étoiles, un trio qui a fait évoluer l’essence même du projet. L’utilisation du bouleau renforce le clin d’œil pour la cabane, l’architecte a également eu recours aux matériaux de recyclage.

 

L’intérieur est minimaliste, simple et épuré, la luminosité y est abondante grâce aux grandes baies vitrées. Au milieu de la construction un escalier en bois traverse l’ensemble, il accède jusqu’au sommet de la pyramide où se trouve la chambre des parents avec une splendide vue sur le paysage pittoresque.

 

Simple et charmante, la maison estivale de l’architecte laisse présager de belles vacances en pleine nature. L’architecture se révèle également dans la réalisation de petites espaces.

 

Sipane Hoh

Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Ma cabane en Dalécarlie
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER