• Accueil
  •  > 
  • Logements insalubres au patrimoine de l'humanité ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Logements insalubres au patrimoine de l'humanité ?

Alors que le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais est candidat à son inscription en 2005 au patrimoine mondial de l'Unesco, une étude régionale de l'Insee vient rappeler que les logements nordistes - les fameux corons - figurent parmi les plus insalubres de France.

 
 
A+
 
a-
 

Selon l'Insee en effet, 46% les logements nordistes connaissent au moins une difficulté contre seulement 38% pour le territoire national. Le problème le plus fréquemment rencontré et subi par un tiers des ménages est, sans surprise, l'humidité tant sous forme de traces sur les murs que d'infiltrations.

Les problèmes structurels tels que les sols fissurés et les façades dégradées concernent 15% des logements tandis que 9% manquent d'équipements de base (absence d'installations sanitaires ou électriques aux normes). L'Institut note également que 11% des ménages souffrent de difficultés "occasionnelles" comme des fuites de tuyauterie ou des pannes de chauffage.

Selon l'association Bassin minier Unesco 2005 qui a annoncé fin janvier la candidature au classement du patrimoine mondial du bassin minier, la reconnaissance de l'Unesco valoriserait les spécificités de son urbanisation et de son architecture. Le classement du complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein, à Essen (Allemagne), avait montré la voie en 2001. Délibérément ambitieux, le projet nordiste englobe un territoire d'un million d'habitants, qui s'étale sur une bande de 120 km de long d'ouest en est, large d'une dizaine de kilomètres.

Reste aux habitants des corons à espérer que, dans ce but, leurs logements soient réhabilités aux normes de confort dont jouissent les autres français et non que ce soit leur insalubrité même qui en justifie le classement.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER