• Accueil
  •  > 
  • Livres : Les métropoles et infrastructures sont à l'honneur avec les Editions Picard
Rejoignez Cyberarchi : 

Livres : Les métropoles et infrastructures sont à l'honneur avec les Editions Picard

© Cyberarchi 2019

'La métropole des infrastructures' présente une synthèse des travaux de 24 chercheurs. Les actes des premières Journées d'histoire industrielle - octobre 2007 - sont retranscrits dans '1974-1984 - Une décennie de désindustrialisation ?'. 'Architecture au-delà du mur : Berlin, Varsovie, Moscou 1989-2009' ou comment ces trois villes ont évolué depuis 1989.

 
 
A+
 
a-
 

La métropole des infrastructures (1)

Vingt-quatre chercheurs internationaux présentent une synthèse de leurs travaux. Après avoir abordé les débats relatifs aux phénomènes infrastructurels, depuis le début du XXe siècle, l'ouvrage étudie notamment les situations de confrontation, d'opposition ou d'assimilation liées à l'implantation d'infrastructures dans les villes asiatiques, européennes ou nord-américaines.

Les infrastructures sont longtemps restées enfermées dans le monde de la technique, comme si la 'vraie ville' (édifices, rues, places, monuments...) existait sans eux et même malgré eux.

Ce présent ouvrage entend présenter et mettre en relief et en discussion, les différents aspects de cet acquis culturel et les divers enjeux qui lui sont liés.

1974-1984 - Une décennie de désindustrialisation ? (2)

Actes des premières Journées d'histoire industrielle, Mulhouse-Belfort, 11-12 octobre 2007.

Ces contributions reviennent sur une période noire pour l'industrie française, entre le déclenchement de la crise de 1974 et la faillite de Creusot-Loire en 1984 : licenciements massifs et courbe des emplois du secteur secondaire en baisse, effondrement de la sidérurgie et des chantiers navals, ruine brutale d'entreprises florissantes, secteur automobile ébranlé.

Entre le déclenchement de la crise à l'été 1974 et la faillite retentissante de Creusot-Loire en juin 1984, l'industrie française a connu une décennie noire marquée par des licenciements massifs et le retournement de la courbe des emplois du secteur secondaire, l'effondrement de certaines branches (sidérurgie, chantiers navals, papeterie) et l'extension des friches industrielles, la disparition de raisons sociales historiques (Boussac, Kuhlmann, Manufrance), la ruine brutale d'entreprises jusque-là florissantes (Poclain, Manurhin), l'ébranlement de bastions réputés solides (Renault, PSA, Michelin).

C'en était fini du modèle des Trente Glorieuses : par la suite, les 'dégraissages', réductions d'effectifs, délocalisations, fermetures d'usines ont continué à faire partie du quotidien en France, mais aussi dans l'ensemble de l'Europe occidentale. Malgré tout, le diagnostic de la désindustrialisation et l'inquiétude qu'il peut soulever sont loin d'être partagés par l'ensemble des spécialistes de la question.

Architecture au-delà du mur : Berlin, Varsovie, Moscou 1989-2009 (3)

Avant la chute du Mur, Berlin, Varsovie et Moscou étaient, d'un point de vue architectural, des villes socialistes exemplaires. Les auteurs montrent comment elles ont évolué depuis 1989, sur une vingtaine d'années, dans le contexte de la mondialisation.

Berlin, Varsovie, Moscou - trois villes capitales de 'l'autre Europe', trois noeuds de l'histoire du XXe siècle. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, Varsovie et Berlin-Est, en ruine, ont été reconstruites selon le modèle de la ville socialiste comme l'avait été Moscou dans les années 1930. Le grand livre de la 'dictature du prolétariat' fut imprimé dans leur bâti tout aussi nettement que le règne de la bourgeoisie dans le Paris haussmannien.

Aussi, à la chute du Mur en 1989, sont-elles devenues les chantiers les plus importants d'Europe. Leurs architectures ont participé à la renaissance de l'idée nationale et à la transformation des institutions d'Etat. Mais leurs formes urbaines reflètent les tensions communes entre démocratie et économie libérale, entre projet social et pression des capitaux, entre la ville du XIXe siècle et modernisme. Architectes, sociologues, urbanistes et historiens traitent ici de quatre thématiques : 'Villes-capitales', 'Formes urbaines et globalisation', 'Nouvel habitat', 'Patrimoines conflictuels' ; deux chapitres historiques éclairent les échanges autour de l'idée métropolitaine dans l'entre-deux-guerres et les mécanismes de l'exportation du modèle soviétique à la reconstruction.

(1) La métropole des infrastructures, de Dominique Rouillard, sous la direction de Claude Prelorenzo ; Editeur : Editions Picard ; Format : 17cmx24cm ; 336 pages ; Couverture broché ; Intérieur : quadri ; Prix : 44 euros.

(2) 1974-1984 - Une décennie de désindustrialisation ?, de Nicolas Stoskopf et Pierre Lamard ; Editeur : Editions Picard ; Format : 24cmx16cm ; 269 pages ; Couverture : broché ; Prix : 28 euros.

(3) Architecture au-delà du mur : Berlin, Varsovie, Moscou 1989-2009, de Corinne Jacquand et Ewa Berard ; Editeur : Editions Picard ; Format : 24cmx17cm ; 279 pages ; Couverture : broché ; Illustrations : noir et blanc et couleur ; Prix : 36 euros.

Livres : Les métropoles et infrastructures sont à l'honneur avec les Editions Picard
Livres : Les métropoles et infrastructures sont à l'honneur avec les Editions Picard
Livres : Les métropoles et infrastructures sont à l'honneur avec les Editions Picard
Mot clefs
Catégories
CYBER