• Accueil
  •  > 
  • Livres : du Corbusier à Mies Van der Rohe, le patrimoine coule de source
Rejoignez Cyberarchi : 

Livres : du Corbusier à Mies Van der Rohe, le patrimoine coule de source

© Cyberarchi 2019

Cette quinzaine, à découvrir le 'Patrimoine fluvial français', l'architecture résolument contemporaine du 'Prix Mies Van Der Rohe 2005' et pour finir un ouvrage retraçant l'histoire de la construction de la 'Maison Radieuse de Rezé', à Nantes.

 
 
A+
 
a-
 

Patrimoine fluvial : canaux et rivières navigables (1)

Si la navigation intérieure commerciale est encore active sur certains de nos fleuves, le monde des canaux a connu en quelques décennies une vraie mutation. Conçu à l'origine pour le transport des marchandises, il est aujourd'hui essentiellement mobilisé par la navigation de plaisance. Cette extraordinaire infrastructure territoriale, peut-être même la plus vaste d'Europe, forgée du début du XVIIe au début du XXe siècle, est donc appelée à s'adapter à une fonction nouvelle.

Il s'agit bien en effet d'un patrimoine, par la qualité de ses ouvrages d'art, par la beauté de ses paysages et de ses alignements d'arbres, et surtout par la mémoire de ses activités disparues. Voilà pourquoi il convient de le protéger, de le restaurer, au même titre que les monuments historiques.

La sauvegarde des canaux soulève des problèmes particuliers, car elle ne suppose pas seulement l'entretien des édifices mais aussi celui des machines hydrauliques. Un canal, ses écluses, ses déversoirs, ses maisons éclusières, ses ponts, ses souterrains, ses plantations d'alignement, ses rigoles d'alimentation et ses barrages-réservoirs ne peuvent survivre que s'ils sont en eau. Ce qui explique que leur utilisation et leur réutilisation, notamment par la navigation de plaisance, sont absolument vitales.

Si le pont-canal de Briare et les écluses du canal du Midi ont une notoriété qui dépasse nos frontières, le patrimoine fluvial reste largement à explorer. Souvent loin des villes, en dehors des grands itinéraires routiers, il est par essence un patrimoine caché. Cet ouvrage nous aide à découvrir les charmes de ses tracés au gré des reliefs et des vallées sinueuses d'une France parfois méconnue.

Mies Van Der Rohe Award 2005 (2)

En 1987, la Commission européenne, le Parlement européen et la Fondation Mies van der Rohe ont créé le Prix Mies van der Rohe pour l'architecture européenne. En 2001, intégré au programme Culture 2000, ce prix est devenu le Prix de l'Union européenne pour l'Architecture contemporaine. L'objectif du prix est de faire connaître l'excellence et l'innovation conceptuelle, technique et constructive en matière de création contemporaine et de démontrer que l'architecture moderne est socialement et culturellement enracinée dans les villes européennes.

Le prix a aussi pour ambition d'offrir des opportunités professionnelles aux architectes à travers toute l'Union, et de soutenir les jeunes architectes qui démarrent leur carrière. Pour accomplir ce dernier objectif, le Prix comprend une Mention spéciale Jeunes architectes.

Le Prix et la Mention sont décernés tous les deux ans à des oeuvres récentes, soit moins de deux ans, réalisées dans l'un des pays couverts par le programme Culture 2000. Les projets lauréats, comme les projets sélectionnés par le jury pour leurs qualités exceptionnelles, sont présentés dans le cadre d'une exposition itinérante et font l'objet d'un catalogue. C'est ce catalogue qui est aujourd'hui disponible.

Le Corbu, 1955-2005, Rezé-les-Nantes (3)

«Le Corbu», c'est le nom que les habitants donnent à leur maison, c'est ainsi que le désignent les voisins, les riverains plus ou moins éloignés, ceux qui n'y habitent pas. Perché sur un coteau à quelques encablures de la Loire, il offre ses façades polychromes à la ville de Nantes, ancrée sur l'autre rive. Certains l'adorent, d'autres le détestent, nul ne reste indifférent à cet immense paquebot, échoué au coeur du bourg de Rezé depuis cinquante ans. S'il fait désormais partie du paysage, il interpelle toujours autant ceux qui le découvrent.

C'est beau, c'est laid, c'est monstrueux, c'est majestueux, on est pour ou on est contre. Les critiques les plus farouches émanent, bien souvent, de personnes qui passent devant tous les jours, mais n'ont jamais pris la peine de s'y arrêter, d'aller voir ce qui se passe derrière les murs, sous prétexte que «ce ne sont que des cabanes à lapins !»

Pourtant, chaque année, quelques 2.000 visiteurs s'y aventurent (1.400 pour la seule journée du patrimoine en 2004). Certains viennent du bout du monde, des architectes le plus souvent.
L' Unité d'Habitation de Grandeur Conforme de Rezé est pour eux aussi incontournable que peut l'être la tour Eiffel, pour un Japonais de passage en France. Facilement reconnaissables, ces touristes éclairés arpentent religieusement les rues, scrutant les moindres détails, conscients d'être en présence d'une oeuvre, au sens noble du terme. Ils l'ont étudiée à l'école, ils savent que ces 65.000 tonnes de béton concrétisent pour Le Corbusier, une trentaine d'années de recherches sur l'habitat.

Deuxième de la série des cinq Unités d'Habitations édifiées dans le monde, quatre en France et une à Berlin, Rezé est unique en son genre. Le Corbu, c'est un peu comme un proche que l'on croit connaître parce qu'on le côtoie tous les jours et pourtant, du haut de ses 50 ans, il n'a pas encore livré tous ses secrets. Occulté par son aînée marseillaise, il n'a intéressé ni les chercheurs, ni les historiens. Bien que singulier, aucun ouvrage ne lui a été consacré. Cette humble chronique n'a pour ambition que de lever une partie du voile, donner à d'autres l'envie de s'y intéresser, avec le fol espoir qu'un jour peut-être, Le Corbu de Rezé occupera la place de choix qui lui revient, dans l'oeuvre construite de Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier.

(1) Patrimoine fluvial : canaux et rivières navigables ; Format : 24 x 30cm ; 250 pages, Couverture : Relié ; illustrations en couleur. Prix : 42,00 euros.
(2) Mies Van Der Rohe Award 2005. Editions Mies barcelona ; Format : 17 x 24,5 ; 253 pages, illustrations en couleur.
(3) Le Corbu, 1955-2005, Rezé-les-Nantes. Auto-édition; Format : 15 x 20 ; 160 pages, illustrations en couleur. Prix : 20 euros.

Livres : du Corbusier à Mies Van der Rohe, le patrimoine coule de source
Livres : du Corbusier à Mies Van der Rohe, le patrimoine coule de source
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER