• Accueil
  •  > 
  • L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
Rejoignez Cyberarchi : 

L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis

11H45 : Copyright 2019

Comment réaliser un projet à but médico-social, recevant des personnes âgées dépendantes tout en favorisant l’accès à un confort et à un épanouissement sensoriel ? Vous Êtes Ici Architectes a voulu répondre à ces questions en réalisant l’EHPAD de Morangis.

 
 
A+
 
a-
 

Le bâtiment se développe sur quatre niveaux suivant une forme en « y ». L'implantation sur le site s'oriente selon trois faces différentes : L'entrée du public à l'ouest dans le pincement du « y ». La façade nord, dédiée aux services orientée, vers la campagne. Et les façades au sud ouvertes sur un parc paysagé dédié aux résidents.

L'organisation en plan est simple et compacte, rationnelle et tournée vers l'extérieur : Les espaces de vie, d'activités et d'accueil, au rez-de-chaussée, s'enlacent tout autour du jardin disposant aussi bien d'une vue que d'un accès à la promenade extérieure et aux jardins thérapeutiques spécifiques. Les chambres traditionnelles de gériatrie, réparties par unité, sont disposées dans les étages R+1, R+2 (78 lits répartis en 6 unités). L'unité Alzheimer de 13 lits (UHR) et le Pôle d'Activité et de Soins Adaptés (PASA) occupe le R+3 qui lui est complètement dédié. L'ensemble des niveaux est desservi par un noyau central à l'intersection de toutes les unités.

 

Vues et lumière pour tous

Un des fondamentaux de cet EHPAD repose sur la présence d'échappées visuelles aux seins de chaque unité de vie. Celles-ci disposent toutes d'un espace commun et d'un petit salon ouvrant sur une terrasse ou sur une loggia double-hauteur permettant l'agrément des résidents et l'apport de lumière naturelle dans les circulations.

Les couloirs, habituellement anxiogènes, sont ici rythmés et agrémentés de respirations pour nos ainés qui peuvent faire des pauses contemplatives ou se retrouver en petits comités lors de leur déambulation.

Au dernier étage, de grandes terrasses adaptées et ouvertes sur le jardin sont aménagées afin d'étendre les espaces d'activités sur l'extérieur. D'un point de vue individuel, toutes les chambres disposent de vues lointaines et différentes. Les fenêtres possèdent des allèges vitrées fixes offrant la possibilité au résident d'avoir une perspective vers l'extérieur même immobilisé dans son lit.

 

Matériaux et Volumes

Un volume unique mais des espaces différents : l'homogénéité n'est pas synonyme d'uniformité.
Sur une enveloppe couvrant l'ensemble du bâtiment, les percements des baies sont décalés entre eux, les retraits dans la façade permettent la lecture de volumes variés.

Cette enveloppe est incarnée par un parement en mélèze non traité, vibrant et chaleureux, d'un ton soutenu. Les lames de bardages sont larges, elles sont aboutées pour augmenter la qualité générale d'aspect et de résistance du parement.

Des auvent prolongent le parement de façade au rez-de-chaussée et protègent du soleil les salles à manger et salons tout en proposant des espaces abrités plein sud à l'extérieur sur le jardin. Chaque retrait dans la façade correspond à un espace de sociabilité : les terrasses sont destinées au Pôle d'Activité et de Soin Adapté et à l'Unité d'Hébergement Renforcée et les loggias sur deux niveaux éclairent les salons de chaque unité de vie.

Pour revêtir les murs de ces espaces extérieurs communs, si essentiels à la qualité de vie des résidents de l'EHPAD : une couleur chaude, jaune orangé, résonnant avec le bardage bois. Cette couleur est naturelle, motivante et dynamique. Elle permet l'agrément et le confort visuel des usagers.

Cette couleur vive et stimulante, non agressive, est aussi celle des menuiseries et se découvre sur des parties de façades situées sous les auvents. Elle véhicule des valeurs d'accueil ou de confort et participe ainsi à l'harmonie générale du bâtiment et de son fonctionnement. Le gestionnaire et locataire du lieu, l'Etablissement Public Départemental Autonome, propose, grâce à ce montage particulier, une prestation d'accueil complète à 60€/jour/lits aux résidents. Ce prix avantageux démocratise l'accès à la maison de retraite sans rogner sur les prestations ou la qualité du lieu.

MO : Immodièze + Axentia pour le Conseil Général 91
Situation : Morangis, 91
Architecte : Vous Êtes Ici Architectes (A. Becker, J. Paulré, P. Pflughaupt)
Programme : Ehpad 91 lits (1 unité UHR de 13 lits + 1 PASA) - Label H&E EHPA
Coût : 9,4 M € HT hors mobilier
Calendrier : PC 2010 - Livré en mars 2013
Surfaces : 5315 m² HON / 46 places de parking / terrain 9950 m²
Partenaires : Dumez IDF (Entreprise), FACEA (BET Fluides), Lecarpentier (Paysagiste), SPOOMS (BET Cuisine), Cap Horn (BET Acoustique), Lapointe (BET VRD), 11H45 (Photographe)

L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
L’harmonie règne à L’EHPAD de Morangis
Mot clefs
Catégories
CYBER