• Accueil
  •  > 
  • Les tours de Jean-Paul Viguier
Rejoignez Cyberarchi : 

Les tours de Jean-Paul Viguier

© Cyberarchi 2019

Tout visiteur à l'agence de Jean-Paul Viguier découvre de prime abord deux projets de tours en maquette : Majunga et Coeur Défense. Un peu plus loin, un book offre des coupures de presse, l'une d'elle concernant Burj Dubaï ; une "tour qui laisse pantois", explique l'architecte qui, fasciné par la verticalité, conceptualise dorénavant l'intensité urbaine.

 
 
A+
 
a-
 

Coeur Défense

Paris La Défense
Tours de bureaux

Ce projet de bureaux, le plus important construit en Europe en cette fin de siècle - 350.000m² de surface développée - se situe au coeur de la Défense le long de l'axe historique de Paris, allant du Louvre à la Grande Arche. Il se compose de deux tours jumelles de 180m de hauteur, reliées entre elles par un élément appelé 'intertour' et de trois bâtiments bas de 8 étages, reliés entre eux et aux tours par un grand atrium de 44m de hauteur et couvrant plus d'un hectare de superficie.

L'ensemble dégage une impression de clarté légère dans la ligne de la modernité nouvelle apportée par la construction de l'Arche, blanc et lisse, grâce à un effort de tension de la peau extérieure obtenu par le cintrage du verre sur les extrémités arrondies des façades à verre clair. Ce projet a été développé en accord avec certaines procédures de Haute Qualité Environnementale (HQE).

Fiche technique
Maître d'ouvrage : Tanagra / Unibail
Date de réalisation : 2001
Surface du projet : 214.700m² SHON
Coût des travaux : 366M euros HT
Type de mission : Mission de base

Tour Majunga

Paris-La Défense
Tour de bureaux

La question des tours reflète les recherches contemporaines sur les modes de vie et le désir de modernité. 'Majunga' s'inscrit dans ce cadre dynamique de créativité et de renouvellement. La fructueuse compétition architecturale conduit à la singularité des réponses. Le projet gagne sa singularité par la décomposition de sa forme. La dissymétrie du plan par rapport au noyau central produit le dessin de trois bandes d'épaisseurs différentes. Apparaissent ainsi trois plaques accolées et déployées, autonomes et formant le tout.

Cette tour singulière, de très haute qualité environnementale, s'ancre au sol par son contact avec l'esplanade et la création d'un jardin en contrebas.

La façade 'double peau' conjugue de multiples avantages : l'éclairage naturel des bureaux est abondant mais ceux-ci sont également protégés par un système de brise-soleil intégrés. La consommation énergétique est donc réduite tant pour l'éclairage que pour la climatisation. Les matériaux utilisés en façade sont : le verre pour les châssis et allèges et l'aluminium pour les menuiseries et parties opaques des façades.

Au Sud, des loggias et des végétaux apparaissent derrière des lames de verre. Ces loggias forment des creux dans la façade qui se succèdent sur toute la hauteur de la tour, toujours en décalage les uns par rapport aux autres et contrastent ainsi avec le côté lisse et épuré des autres façades. Cette nouvelle typologie permet de donner à la tour un caractère original. Située dans l'axe de l'Arche de la Défense, la tour Majunga sera visible les jours de beau temps depuis le coeur de Paris.

Fiche technique
Permis de construire déposé
Surface : 69.500m²
Nombre d'étages : 46
Maître d'ouvrage : Unibail Rodamco
Maîtrise d'oeuvre d'exécution : Arcoba
BET : Setec TPI (structures),
Inex (fluides)
Sfica (ascenceurs)
Emmer Pfenninger Partner AG (façades)
Restauration Conseil (cuisine)
Economiste : Sterling Quest Associates
Conseil Sécurité : Cabinet Casso
Paysage : Tup
Acoustique : Capri Acoustique
Environnemental : Elioth
Coût des travaux : 185M€ HT

Hotel Sofitel Water Tower

Chicago - U.S.A
Hôtel

Au centre de Chicago entre la City et le lac Michigan, haut lieu de l'architecture moderne, il est un objet sculptural, en forme de prisme droit entaillé dans sa pointe par un cône virtuel, qui dessine l'ellipse d'une place au sol. Cette géométrie fait le lien avec l'ensemble urbain : la pointe sectionnée, vitrée, ouvre le bâtiment sur toute sa longueur verticale. Elle s'avance sur la Wabash Street comme la proue d'un navire et donne le sentiment d'une ascension vertigineuse, malgré la taille modeste de l'édifice (105m de haut). Cette tour dialogue et contraste avec son environnement : face à la verticalité gigantesque des édifices, elle déploie son voile au mouvement oblique. Aux bâtiments sombres à structure apparente, elle oppose une peau lisse et blanche.

Dans la tradition de Mies, elle offre à la ville une part de sa parcelle et ménage une 'plazza' pour la convivialité urbaine. Les espaces publics de l'hôtel sont situés dans le volume horizontal, proche de la rue. A l'intérieur, les espaces évoquent un style européen. La forme triangulaire donne aux étages une échelle humaine. Des couloirs courts desservent les chambres, créant une continuité entre les espaces privés et publics. Chacune des chambres bénéficie d'un maximum de lumière naturelle et de vues panoramiques sur la ville. Le rétrécissement ascensionnel de la section vitrée correspond à l'augmentation de la surface des étages, occupés par les suites. Le socle du bâtiment est dédié au public (salons, congrès, restaurant...).

Ce projet a été lauréat du MIPIM à Cannes en 2003 et a obtenu le 'Best New Building Award' en 2003 et le 'Best New Building in the last 10 years in Chicago' de l'American Institute of Architects en 2004.

Fiche technique
Maître d'ouvrage : Accor North America
Date de réalisation : 2002
Surface du projet : 35.000m² SHON
Coût des travaux : 55.3M euros HT
Type de mission : Conception et suivi des travaux

Maroc Telecom

Rabat - Maroc, siège social

Rabat est une ville merveilleuse qui a su conserver cette sorte de charme retenu et élégant dont le Maroc a le secret ; mais, comme toutes les villes du monde, elle a une impérieuse nécessité à maintenir son inscription dans le monde contemporain et une certaine forme de modernité sans quoi elle serait condamnée au déclin. C'est la difficulté que doivent affronter toutes les capitales historiques : tradition et modernité ; protection et mise en valeur de l'histoire mais aussi rester en mouvement, bien ancrées voire en avance sur leur époque.

Ce concept doit être développé lors de tout nouveau projet et en particulier lorsqu'il s'agit de proposer la construction d'une tour dont la singularité s'inscrit d'emblée dans le paysage et l'imaginaire de la ville, même s'il s'agit comme ici d'une tour peu élevée de moins de vingt étages. Cette tour devra être capable d'exprimer tout le potentiel et le talent marocain et aussi traduire l'inscription de la ville dans le siècle.

Le concept architectural proposé procède d'un travail subtil sur un rapport entre des fragments autour d'un volume simple. Le projet se révèle par le glissement de ses éléments composants, qui créent un espace de tension et de fluidité. Le projet a un caractère très communicatif, tant entre ses volumes propres que vers le monde extérieur.

Une architecture qui joue sur les contrastes, entre sobriété et richesse, chaleur et fraîcheur, ombre et lumière, nuit et jour, parfums et bruissements. Le projet se trouvant à la croisée de deux axes majeurs que sont l'axe central du quartier Hay Riad de Rabat et l'avenue Annakhil, il se doit d'être un élément marquant du paysage dans une vision lointaine et un point d'articulation à l'échelle du quartier.

L'architecture proposée permet une économie de matière et une consommation d'énergie. La façade permet aux utilisateurs d'améliorer leur confort visuel, acoustique et thermique.

Fiche technique
Maître d'ouvrage : Maroc Telecom
Date de réalisation : 2012
Surface du projet : 26.700m² SHON
Coût des travaux : 100M euros HT
Type de Mission : Conception et suivi des travaux

Jean-Paul Viguier

Lire également notre article 'L'épure moderne ou le grand chemin de Jean-Paul Viguier' et consulter notre album-photos 'Modernité assumée et technologie invisible en 28 projets'.

Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Les tours de Jean-Paul Viguier
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER