• Accueil
  •  > 
  • Les toitures, terreau potentiel pour un développement écologique durable
Rejoignez Cyberarchi : 

Les toitures, terreau potentiel pour un développement écologique durable

© Cyberarchi 2019

Primée au Concours de l'innovation, l'entreprise Le Prieuré (Hall 1 - Stand P92) est pionnière dans le domaine de la végétalisation des toitures en France. Ses efforts auprès des professionnels de l'architecture et du BTP et son travail en R&D contribuent à combler le retard français. Explications avec Raphaël Lamé, directeur de la société.

 
 
A+
 
a-
 

De l'horticulture au bâtiment, le parcours de l'entreprise est étonnant...

... Mais logique. Basé en région Centre, l'entreprise 'Le Prieuré' est au départ un producteur horticole. Depuis 12 ans déjà, nous nous sommes spécialisés dans le domaine de la végétalisation des toitures et depuis peu dans les 'murs végétalisés'. Dès 1994 en effet, 'Le Prieuré' réalise plusieurs toitures végétalisées par la mise en place sur toitures de rouleaux de gazon pré cultivés. La même année, la production des sedums, plantes adaptées à la végétalisation des toitures, débute. Le sedum est une petite plante vivace résistante à la sécheresse, au gel et qui a la capacité de se régénérer facilement. De fait elle nécessite peu d'entretien. Dès le départ, le choix est fait de cultiver les plantes sous forme de tapis pré-cultivés afin de garantir un résultat esthétique immédiat et d'offrir une grande facilité de pose. Bref, tout est conçu pour offrir un confort optimal. La commercialisation des tapis de sedums sous la marque 'Le Prieuré' a commencé en 1996. Depuis, nous cultivons sur nos pépinières des végétaux spécialement destinés à cet usage et nous fournissons désormais également une sélection de produits (drainage, substrat) destinés à constituer l'ensemble du complexe de végétalisation. Il convient de noter que l'entreprise livre sur l'ensemble du territoire.

Progressivement, nous avons donc étoffé notre gamme de solutions pour la végétalisation des toitures et développé des solutions de végétalisation à la verticale (murs végétalisés). Pour notre troisième participation à Batimat, nous voyons le fruit de nos efforts récompensé avec la médaille d'or du Concours de l'Innovation dans la catégorie 'Structure et Enveloppe' pour l'Hydro pack, un bac pré cultivé à réserve d'eau accrue facilitant l'écrêtage des rejets d'eaux pluviales lors de fortes précipitations et réduisant ainsi les besoins en arrosage.

Quelles relations Le Prieuré entretient-il avec les architectes ?

Nous fournissons un ensemble de conseils techniques dès les premières étapes du chantier. Autrement dit, nous réalisons des études techniques, personnalisées et chiffrées des projets en tenant compte de nombreux critères (le degré d'inclinaison de la toiture, l'exposition, la surcharge,...). D'ailleurs, les architectes sont de plus en plus demandeurs, notamment pour les projets HQE et les maisons à ossature bois. Par ailleurs, Le Prieuré développe en permanence de nouvelles solutions afin de répondre aux nouvelles attentes de ses interlocuteurs puisque, depuis 1997 et notre première participation, nous avons vu les mentalités évoluer.

Le marché en France est réduit, puisque la production de mètres carrés végétalisés est infime comparée à ce qui se passe en Allemagne notamment ; un rapport de 1 à 40 ou 50, c'est-à-dire que pour un m² posé en France, les Allemands en installent 40 ou 50. A noter également que, depuis peu, s'ajoutent aux toitures végétalisées, les façades végétalisées, appelés aussi murs végétalisés, lesquelles obéissent à la même tendance en termes de croissance. Un atout non négligeable réside dans le faible entretien que nécessite la végétalisation.

Quelles sont les relations de «Le Prieuré» avec les professionnels du BTP ?

L'entreprise entretient à ce jour des liens avec les étancheurs essentiellement, lesquels s'occupent de la mise en oeuvre des solutions de végétalisation des toitures. Soulignons d'ailleurs l'implication de la Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité (CSFE) qui s'est engagée dans la promotion des toitures végétalisées et fédère les diverses initiatives dans ce domaine. S'agissant des façades ou murs végétalisés, cela relève de la compétence d'entreprises spécialisées dans la pose de profilés d'acier et de fixations dans les voiles béton. Il s'agit encore d'un produit nouveau ; il est donc de notre responsabilité de le faire connaître, d'assurer un accompagnement et de prodiguer des conseils de pose. C'est ce que nous faisons depuis le début du salon (rires).

Les toitures, terreau potentiel pour un développement écologique durable
Les toitures, terreau potentiel pour un développement écologique durable
Les toitures, terreau potentiel pour un développement écologique durable
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER