• Accueil
  •  > 
  • Les salles de bains préfabriquées, une solution économique
Rejoignez Cyberarchi : 

Les salles de bains préfabriquées, une solution économique

Jacques Eloy, directeur général d'Altor Industrie, nous présente le marché des salles de bains préfabriquées. Idéales pour la rénovation, les applications sont nombreuses : aménagement de petits espaces urbains, de logements étudiants, de maisons secondaires en cours de rénovation, etc. Découverte.

 
 
A+
 
a-
 

Cyber Archi : Altor Industrie est spécialisée dans le marché des salles de bains préfabriquées. A quoi ressemble ce marché si particulier ?

Jacques Eloy : Altor industrie produit depuis 25 ans des salles de bains exclusivement préfabriquées. Nous sommes effectivement très peu sur ce marché puisque nous n'avons que deux autres concurrents directs.
Seul 3% du marché est consacré au préfabriqué. Le reste appartient au marché des salles de bains dites traditionnelles.

Le milieu du préfabriqué est confidentiel en France. Notre pays est resté très traditionnel en comparaison avec d'autres pays européens. Par exemple, 50% du marché anglais est dédié aux salles de bains préfabriquées. C'est une véritable culture chez eux mais, aussi, une manière de réduire les coûts et d'aller plus vite.

A la fois concepteur, fabricant, transformateur et assembleur, Altor Industrie produit 8.000 salles de bains par an en France. Au début de notre métier, nous produisions uniquement pour l'hôtellerie, avec comme seul gros client, Novotel. Depuis, nous avons diversifié notre clientèle. Nous travaillons désormais dans cinq secteurs : l'hôtellerie, où le groupe Accor (Novotel, Etap Hôtel, Formule 1), le groupe Envergure et le Groupe Climat-Elitair sont parmi nos clients ; le secteur de la santé avec les hôpitaux de Paris, le ferroviaire, car nous venons de gagner le marché des TGV duplex qui représente 16 millions d'euros ; le secteur maritime, où nous avons installé des salles de bains dans le bateau Queen Mary (Alstom Marine) et, enfin, le secteur du bâtiment où Altor Industrie est le plus actif.

En quoi une salle de bains préfabriquée se distingue-t-elle des autres salles de bains traditionnelles ?

De plus, le coût de maintenance est quasi nul car il n'y a pas, par exemple, de joints à changer. Et puis, le préfabriqué n'est pas synonyme de salle de bains temporaire. Nos produits bénéficient d'une parfaite tenue dans le temps puisque notre première salle de bains, qui a 25 ans, est toujours fonctionnelle. Enfin, il faut compter les économies de chauffage générées par l'exiguïté des lieux. Une simple douche permet de chauffer la salle de bains.

La notion de salles de bains 'préfabriquées' n'est-elle pas exclusive de la variété de modèles ?

Puisqu'elles sont fabriquées en grosse quantité, nous ne pouvons que produire des salles d'eau standardisées. Cependant, nous avons de nombreux modèles car notre bureau d'études a étudié tous nos produits en fonction des contraintes techniques. Désormais, ceux-ci rentrent dans la même chaîne de fabrication mais une série de pièces identiques peuvent être utilisées dans la réalisation de différents modèles.

Quelle est la nouveauté parmi vos produits présentés à BATIMAT 2003 ?

Pour le salon de cette année nous présentons, entre autres, deux nouveaux modèles Hydrogène et Oxygène, spécialement adaptés aux chambres d'étudiants. Celles-ci font environ 9m². Du coup nous avons mis au point des salles de bains «étudiants» qui ne font respectivement que 1,4x1m et 1,4x1,2m pour rentrer parfaitement dans ces petits espaces. Ces nouveaux modèles ont un prix très compétitifs de l'ordre de 2.500 euros. Nous espérons ainsi rentrer dans le gros marché que représentent les établissements CROUS. Beaucoup de ces résidences universitaires sont en rénovation, ce qui signifie que 10.000 chambres seront à refaire sur 5 ans.

Nous avions également prévu d'exposer des prototypes de salles de bains destinées à l'hôtellerie 3 ou 4 étoiles mais, finalement, ce projet est reporté car il demandait trop d'investissements.

Quels sont les prochains projets d'Altor Industrie ?

Nous avons le projet de fabriquer des salles de bains exclusivement destinées aux particuliers. Nous avons pu constater qu'ils cherchaient ce type de salles de bains. Donc, après une étude de marché, nous allons lancer trois produits conçus par un designer. Je crois savoir que nous serons alors les premiers à proposer des salles de bains préfabriquées à des particuliers. Ces produits seront exposés à la Foire de Paris 2004. Dès le mois de juin, les particuliers pourront acheter, chez les installateurs que nous aurons préalablement recrutés, ces trois nouveaux modèles. Cependant, ils ne seront pas visibles dans les GSB (Grande Surface de Bricolage).

ALTOR INDUSTRIE : Hall 7.2 Stand K 46

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER