• Accueil
  •  > 
  • Les rêveries du promeneur de La Nouvelle Rive Gauche
Rejoignez Cyberarchi : 

Les rêveries du promeneur de La Nouvelle Rive Gauche

© Cyberarchi 2020

Partons à la découverte de La Nouvelle Rive Gauche (Paris 13ème) avec l'architecte Marc Mimram et son ami l'écrivain Pierre Assouline, dans une discussion-promenade proposée aux Editions Alternatives, dans la collection mémoires urbaines Paris XXIè siècle.

 
 
A+
 
a-
 

De la rencontre d'un écrivain et d'un architecte est né un livre, une discussion-promenade dans les rues de ce qu'il convient d'appeler « La Nouvelle Rive Gauche » : cette partie du 13ème arrondissement tournée vers la Seine, et qui a subit de profondes transformations ces dernières années. Délimitée au nord par le fleuve, au sud par la rue du Chevaleret, à l'ouest par la gare d'Austerlitz et à l'est par le boulevard périphérique, ce territoire de projets englobe des oeuvres-symboles, de la Bibliothèque de France à la Halle Freyssinet, en passant par l'Université Paris VII - Denis Diderot et notamment les Grands Moulins et leur Halle aux farines. De grands noms de l'architecture moderne se bousculent sur ces 130 hectares de ZAC : Dominique Perrault, Valode & Pistre, Jakob + MacFarlane, Rudy Ricciotti, Frédéric Borel... Un vrai laboratoire à ciel ouvert.

Le livre proposé aux éditions Alternatives avec le soutien du Pavillon de l'Arsenal, est le premier d'une nouvelle collection mémoires urbaines Paris XXIè siècle. Il confronte deux visions, celle de l'écrivain (Pierre Assouline) et celle de l'architecte (Marc Mimram), deux amis qui échangent des impressions, des ressentis forcément différents. Là où l'architecte parle concret, géométrie, volumes, urbanisme de « l'ilot ouvert », se faisant presque avare de mots, les triant au volet ; l'écrivain se fait plus lyrique, évoque ces fantômes (ceux des plaques de noms de rues) qui peuplent au soleil couchant les ruelles d'un quartier en mouvement. Des évocations d'un passé lointain à celles des projets actuels, on se laisse emporter par leur rêverie commune.

« Ici, comme nulle part ailleurs dans Paris », écrit Pierre Assouline, « l'ancien et le nouveau monde ne cessent de se défier. L'un tout à la fierté de son passé, l'autre tout à l'orgueil de sa modernité, ils se toisent chacun avec ses armes. Quel qu'il soit, on n'aimerait pas que l'un l'emporte aux dépens de l'autre. Les enfants doivent continuer à croire que les habitants des tours s'appellent des touristes ». Ce sont ces petites maximes, et tant d'autres anecdotes et pensées croustillantes, qui rendent la lecture de ce format poche agréable et utile à la fois. Pour l'aspect pratique justement, une carte dépliante en fin d'ouvrage synthétise et répertorie les principaux projets de ce territoire fascinant qu'est la Nouvelle Rive Gauche.


Laurent Perrin

Les rêveries du promeneur de La Nouvelle Rive Gauche
Les rêveries du promeneur de La Nouvelle Rive Gauche
Les rêveries du promeneur de La Nouvelle Rive Gauche
Mot clefs
Catégories
CYBER