• Accueil
  •  > 
  • Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Rejoignez Cyberarchi : 

Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio

© Cyberarchi 2019

Pour Salwa et Selma Mikou, l'enjeu du Collège Jean Lurçat était de "l'inscrire dans le site sans faire écran au paysage, d'articuler l'échelle domestique, maternelle des maisons en offrant au quartier une transversalité de points de vue et de repères visuels qui feront du collège un atout majeur dans la composition urbaine". Leur réponse est un projet prometteur. Découverte.

 
 
A+
 
a-
 

Le texte ci-dessous a été écrit par Salwa et Selma Mikou

Le collège Jean Lurçat à Saint Denis (93) se situe à l'articulation de deux paysages fondateurs. Un espace d'habitat pavillonnaire épars peu structuré mais constituant l'identité du quartier et présentant une échelle conviviale sur les rues Diderot et d'Alembert et le Parc des sports qui ouvre sur le parc paysager de la Courneuve et offre au collège une perspective ouverte et un lien fort avec les espaces verts de la ville.

Cette réflexion nous a amené à concevoir le collège comme un ensemble de pavillons dans un parc. Ces pavillons orientés nord sud pour un ensoleillement optimal sont disposés délicatement sur le terrain en suivant une courbe qui rappelle l'emprise du parc. Ils sont unifiés par des espaces tampons ouverts sur des patios plantés permettant la transparence sur le parc des sports et par une toiture métallique plissée ondulante qui protége les patios des risques de surchauffe l'été et crée dans les jardins suspendus un microclimat.

La toiture reprend dans l'écriture architecturale des pans métalliques l'imaginaire et l'esthétique des pavillons en introduisant des variations et un rythme dans le plissé des toitures pour créer en façade des vibrations colorées et de lumière différentes pour chaque pavillon.

La configuration du projet en pavillons distincts permet d'une part d'identifier chacun des bâtiments d'enseignement en créant des repères visuels et des points de vus multipliés depuis l'intérieur du collège et, d'autre part, d'offrir rue Diderot une lecture sensible et traversante du Collège intégrée dans un paysage végétal mis en valeur.

La spécificité des pavillons est d'autant plus affirmée par des variations dans l'expression et la tonalité du revêtement de façade qui esquissent sur la rue Diderot une palette vibrante et animée. Le revêtement est un bardage en acier inox plus ou moins poli ondulé en calepinage horizontal ou vertical et cuivré pour les pavillons des salles banalisées. Tous les pavillons bénéficient de fenêtres d'angle et d'une triple orientation grâce aux ouvertures latérales sur les jardins suspendus.

Organisation interne générale du projet et fonctionnement

La figure du projet se compose d'une ligne Nord/Sud frontale courbe, interrompue de jardins suspendus, à la fois orientée sur le jardin d'entrée et sur la cour. Elle abrite sur deux niveaux au dessus du rez-de-chaussée les pavillons d'enseignement, l'internat, le Cdi, la salle polyvalente ainsi que toutes les fonctions en relation avec l'enseignement. Cette ligne est prolongée au Nord par un corps de bâtiment ciselé à rez-de-chaussée abritant la restauration et l'enseignement professionnel largement ouverts sur la cour ainsi que la cuisine desservie par l'aire de livraison. Plus au Nord et très près du parc des Sports, se trouvent les logements de fonction organisés sur quatre niveaux à partir du R+1 et bénéficiant d'une double orientation nord sud et d'une vue privilégiée sur le parc.

Le gymnase et le plateau sportif situés au rez-de-chaussée à l'est du terrain ponctuent la composition d'ensemble.

Du point de vu du fonctionnement, l'entrée des élèves s'effectue par la rue d'Alembert. Les élèves traversent un espace engazonné et planté correspondant au recul nécessaire du bâtiment et rejoignent le parvis minéral couvert par le Cdi. Le parvis ouvre largement sur le Hall d'entrée du collège, lui même largement ouvert sur la cour de récréation, le préau et le parc de part et d'autre de la salle polyvalente.

Le projet offre donc dès l'entrée une lecture claire et immédiate des lieux importants de rassemblement du Collège à travers la séquence Parvis - Hall - Préau - Cour de récréation et grâce à l'expression bien identifiée du Cdi et de la Salle Polyvalente. Le Cdi est situé au niveau 1. Il est traité comme un grand volume ouvert par une large baie sérigraphiée dorée et revêtu d'un métal cuivré partiellement ajouré. Il se détache des autres pavillons et s'avance pour couvrir le parvis.

La salle polyvalente est située au rez-de-chaussée dans le prolongement du hall et constitue l'animation principale de celui-ci. Conçue comme une grande boite lumineuse, elle présente une façade intérieure en béton percée de quelques ouvertures sur le hall et revêtue d'un parement translucide en polycarbonate blanc derrière lequel s'intercale la lumière artificielle. La salle polyvalente s'éclaire sur la cour de récréation ; elle est très facilement accessible par le hall pour une utilisation hors période scolaire.

Le préau est constitué d'une toiture légère métallique placée en diagonale de la cour pour ouvrir et orienter l'espace vers le parc et vers les petits salons circulaires propices à la discussion et au repos qui agrémentent la cour en périphérie devant la végétation abondante et la clôture de protection. Les autres éléments accessibles directement depuis le hall sont l'accueil des parents, la vie scolaire, le service médical et social ainsi que l'administration.

Au rez-de-chaussée se trouve aussi l'accès à l'internat ouvert sur le jardin d'entrée. L'internat constitue le premier pavillon. Il s'organise sur trois niveaux : au niveau 1 les salles de travail et le foyer ; au niveau 2, l'étage des filles et au niveau 3 celui des garçons. Toutes ces circulations intérieures sont éclairées grâce aux ouvertures à l'ouest et à l'est sur le jardin suspendu.

L'enseignement général s'organise aux niveaux 1 et 2 dans les deux pavillons de part et d'autre du Cdi. Ces pavillons abritant les salles banalisées bénéficient d'une large circulation éclairée zénithalement et présentant des vides centraux pour laisser passer la lumière au niveau 1. Cette configuration généreuse des circulations permet d'éviter les bousculades et les encombrements de flux devant les salles de classe. Le pavillon abritant le Cdi contient également les locaux des professeurs au niveau 1 et l'enseignement artistique au niveau 2.

Le dernier pavillon est sur pilotis. Il abrite les salles de physique-chimie au niveau 1 et l'enseignement technologique au niveau 2.

Le gymnase vient terminer la composition de la ligne. Il est conçu comme un objet autonome dans la continuité des pavillons. Il est éclairé zénithalement au nord grâce aux pans vitrés dans sa toiture en sheds et s'ouvre au sud sur le plateau Eps. Un auvent en structure légère permet l'accès protégé aux vestiaires. De part sa situation à l'est près de l'entrée, le gymnase est très facilement accessible hors période scolaire.

Salwa et Selma Mikou

Fiche technique

Collège Jean Lurçat, à St Denis
Concours restreint, projet lauréat
Maîtrise d'oeuvre : Mikou Design Studio
Maître d'ouvrage : Seine St Denis
Programme : Collège, restauration, internat, gymnase, logements de fonctions
Concours : 2008
Livraison prévue 2010
Budget : 14.000.000€
Surface Shon : 10.000m²
Mission : Etudes et réalisation

Lire également notre article 'Selma et Salwa Mikou, des îles singulières ouvertes à tous les courants' et consulter notre album photo 'Pour Selma et Salwa Mikou (Mikou Design Studio), être architecte est un sacerdoce'.

Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Les pavillons dans le parc d'un collège à Saint Denis, signé Mikou Design Studio
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER