• Accueil
  •  > 
  • Les lieux saints bahá'ís en Israël sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité
Rejoignez Cyberarchi : 

Les lieux saints bahá'ís en Israël sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité

© Cyberarchi 2019

Les deux lieux saints bahá'ís en Israël ont été inscrits début juillet 2008 au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Le comité réuni à Québec a estimé que ces deux sites, les plus sacrés pour les bahá'is, ont une "valeur universelle exceptionnelle". Il s'agit de lieux de pèlerinage, entourés de jardins : les tombeaux de Bahá'u'lláh et du Báb, les fondateurs de la foi bahá'íe.

 
 
A+
 
a-
 

Le tombeau de Bahá'u'lláh est situé au nord d'Israël, dans les environs de la ville de Saint-Jean-d'Acre, ville déjà inscrite au patrimoine mondial. Le tombeau du Báb se trouve sur les pentes du mont Carmel, à Haïfa (voir notre photo ci-contre).

Les jardins d'oliviers, de cyprès, de jasmin, rafraîchis de cascades et de fontaines, font de ces deux sites des endroits remarquables. Les bâtiments à l'architecture d'inspiration orientale et occidentale s'y mêlent avec harmonie. Ces lieux attirent chaque année des centaines de milliers de visiteurs et de touristes, en plus des pèlerins bahá'ís.

Né en Iran au 19ème siècle, Bahá'u'lláh a été exilé à Saint-Jean-d'Acre, qui faisait à cette époque partie de l'Empire ottoman. Il y est décédé en 1892. Le Báb a été exécuté en Iran, en 1850 et ses restes ont plus tard été transférés à Haïfa pour y être enterrés.

"Nous avons appris avec grand plaisir la décision de l'Unesco, qui met en lumière l'importance des lieux saints d'une religion qui, en 150 ans, est passée d'un statut de petit mouvement persécuté se développant exclusivement au Moyen-Orient à celui d'une communauté mondiale comptant des fidèles dans pratiquement tous les pays du monde", résume Albert Lincoln, porte-parole de la Communauté internationale bahá'íe. "La communauté bahá'íe est reconnaissante au gouvernement d'Israël d'avoir proposé l'inscription de ces sites à l'Unesco".

Les lieux saints bahá'ís sont les premiers sites liés à une tradition religieuse née à l'époque contemporaine à être inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Les deux sites s'ajoutent à la longue et prestigieuse liste aux côtés de la Grande Muraille de Chine, des pyramides d'Egypte, du Taj Mahal, de Stonehenge, mais aussi de sites religieux importants, comme le Vatican, la vieille ville de Jérusalem et les restes des statues bouddhistes de Bâmiyân en Afghanistan.

Les lieux saints bahá'ís en Israël sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER