• Accueil
  •  > 
  • Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Rejoignez Cyberarchi : 

Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo

Cyrille Lallement : Copyright 2018

Lauréate en 2012 du prix international « Europe 40 Under 40 » - qui récompense les architectes de moins de 40 ans -, l’agence BVAU de Jérôme Villemard et d’Eric Bartolo vient d’achever son premier édifice parisien aux confins du 17e arrondissement. Particularité de l’immeuble d’habitation : il est complètement enveloppé par 200 jardins d’hiver.

 
 
A+
 
a-
 

Force est de constater que les architectures de BVAU sont très lisibles. Les morphologies sont claires et les lignes épurées. A Rubelles (77), par exemple, les architectes avaient dessiné le siège de la caisse des Français de l’étranger (CFE) sur la base d’un plan presque carré. L’enveloppe, sobrement composée de vitrages respirants, tranchait radicalement avec le caractère déstructuré et impersonnel des constructions environnantes. 

 

Une couronne d’extensions

 

A Paris, dans le secteur de la ZAC de Clichy-Batignolles, c’est encore avec une grande simplicité que Jérôme Villemard et Eric Bartolo ont conçu leur opération de 98 logements sociaux pour ICF La Sablière, à proximité du faisceau de voies ferrées de la gare Saint-Lazare. Aligné le long des rues, le bâtiment forme un L, ouvert vers le sud et l’intérieur de l’îlot. Seule une faille d’une hauteur de quatre étages entaille la grande masse blanche de leur immeuble d’habitation. Abstraites et lumineuses, les façades sont conçues comme un empilement de 200 jardins d’hiver qui, légèrement décalés les uns par rapport aux autres, soulignent l’implantation des différents logements.

Au nord comme au sud, sur rue comme sur cour, ces espaces habitables non chauffés cernent en effet tous les appartements pour lesquels BVAU a privilégié une double, voire une triple orientation. Ils forment une couronne de lieux supplémentaires, d’une profondeur comprise entre un et deux mètres environ, et sont aisément transformables en balcons grâce à un dispositif de volets en verre entièrement escamotables que, pour des raisons d’économie, les architectes sont allés chercher en Finlande (les volets en verre coulissent les uns sur les autres avant de se rabattre perpendiculairement au plan de façade).

 

Espace des « possibles »

 

Interrogés sur l’utilisation potentielle de ces espaces aux faibles déterminations d’usage, les architectes évoquent la réhabilitation de la tour Bois-le-Prêtre par Lacaton & Vassal. « Jardin, coin-repas, terrain de jeux des enfants… : l’éventail des possibilités est important. En Finlande, une grande partie du parc social est réhabilité de cette façon », note Jérôme Villemard qui se montre confiant quant au génie créatif des habitants. Ces espaces ne risquent-ils pas de devenir des lieux indésirables de stockage ? « Le règlement de copropriété interdit d’entreposer les vélos, les poussettes, et d’installer des paraboles », assure, pour sa part, M. Bouvier, un représentant d’ICF La Sablière.

Les architectes de BVAU ont offert aux futurs locataires des espaces supplétifs, sortes d’entre-deux mi-extérieur mi-intérieur où ils devront inventer une nouvelle manière d’habiter. Et c’est avec un certain humanisme que Jérôme Villemard considère les incertitudes et le devenir de ses belles façades abstraites dont l’image sera nécessairement altérée par les usages : « La domesticité en façade n’est pas un problème. C’est préférable à des façades muettes. Je suis curieux de savoir comment tout cela va être habité. » Rendez-vous dans quelques semaines lorsque les familles, dont le loyer ne sera que de 6 à 12 euros par mètre carré, auront pris possession de leur appartement atypique et baigné de lumière naturelle.

Tristan Cuisinier


Fiche technique :

Programme : 98 logements BBC et un équipement multi-accueil, 23 rue Georges Picquart, Paris 17
Maîtrise d’ouvrage : ICF Habitat La Sablière
Aménageur : Espaces ferroviaires
Maîtrise d’œuvre : Bartolo Villemard Architectes Urbanistes (Elodie Heim Besson, chef de projet), ARCOBA (TCE+HQE), D’ici là (paysagistes), VSA (BET façades)
Surface : 8 500 m2 SHON
Montant des travaux : 14,3 M€ HT
Livraison : mai 2015

Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Les empilements de jardins d’hiver de Villemard et Bartolo
Mot clefs
Catégories
CYBER