• Accueil
  •  > 
  • Les bureaux de l’Office Européen des Brevets, entre transparence et légèreté
Rejoignez Cyberarchi : 

Les bureaux de l’Office Européen des Brevets, entre transparence et légèreté

Ossip Van Duivenbode : Copyright 2018

 

Aux Pays-Bas, à Rijswijk, les ateliers Jean Nouvel en association avec l’agence néerlandaise Dam & Partners Architecten, vient de livrer les nouveaux bureaux de l’Office Européen des Brevets. Le nouveau bâtiment remplace la tour qui a accueilli les bureaux du personnel de l'OEB pendant les 40 dernières années.  

 
 
A+
 
a-
 

En présence de Sa Majesté le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas le 27 juin 2018, l'Office européen des brevets (OEB) a inauguré ses nouveaux locaux à Rijswijk, près de La Haye. Avec un budget de quelques 205 millions d'euros, ce nouveau monument architectural a été conçu par les Ateliers Jean Nouvel et l’agence néerlandaise Dam & Partners Architecten basée à Amsterdam. Selon Diederik Dam, il s’agit de la plus haute construction de ce type en Europe. En effet, la finesse du verre et de l'acier est la clé de voûte du projet.

 

La rencontre du ciel, de la terre et de l’eau

 
Les salariés qui aménageront dans les lieux en automne prochain, jouiront d’un environnement exceptionnel inspiré du paysage naturel hollandais mais aussi d’une remarquable construction qui reflète le ciel, la terre et l’eau.  La forme élancée du bâtiment de 27 étages permet à la lumière de le traverser, induisant une douce sensation de flottement. Après plusieurs décennies d'utilisation, le bâtiment principal qui commençait à montrer des signes d'usure en raison du vieillissement et de la météo venteuse et pluvieuse, sera bientôt démantelé, il est donc remplacé par une conception innovante à la pointe de la modernité.
 
« Notre proposition est d'introduire, dans ce monde portuaire relié à la terre, un navire amiral de l'échelle noble et la proportion dont la matérialité est troublante et dont l'abstraction géométrique, totale. Ce bâtiment est calme et serein, rien ne peut le toucher, il fait partie du ciel. Il prend la couleur du ciel à travers le léger iridescent verre clair de ses façades l'acier inoxydable des lignes horizontales qui lui donnent du rythme. » Déclare Jean Nouvel qui par ailleurs possède l’art d’innover les enveloppes. La façade de l’Institut du monde arabe et celle de la Fondation Cartier, entre autres, sont là pour le rappeler.

Le nouveau bâtiment principal de l'OEB a été construit en utilisant 10 000 tonnes d'acier, ce qui en fait la plus grande construction en acier de son genre aux Pays-Bas. Le choix de l’acier permettant une construction relativement rapide et silencieuse. La vision de l'architecte Jean Nouvel était que le bâtiment reflète

le ciel et l'eau environnante, ce qui explique la présence du verre. Cependant la construction possède deux façades, une peau interne et une autre externe formant ainsi un tampon climatique entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment. Mis à part son côté fonctionnel, l’enveloppe offre aux passants un exceptionnel panorama mesurant 100 000 m², la superficie totale du verre avoisine ainsi celle de 12 terrains de football.

Comme un glaçon dans l’eau


Comme la plus grande partie du pays se trouve au-dessous du niveau de la mer, la relation avec l’eau est toujours très forte. Pour cela, les concepteurs ont transformé ce phénomène en atout et les ingénieurs ont travaillé intelligemment sur la gestion de l'eau. Une fois l'ancien bâtiment de la tour démoli, le projet sera entouré d'un vaste étang avec une superficie de 16 275 m². Le personnel et les visiteurs marcheront ainsi « sous l'eau » pour entrer dans le bâtiment.

Le projet a été construit selon des normes très hautes de durabilité. Nous pouvons trouver des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit jardin. En outre, l'eau de pluie sera collectée et réutilisée. La double façade de verre abrite des jardins suspendus, contenant 300 variétés de plantes qui selon les architectes font partie des composants architecturaux du bâtiment. De même, le bâtiment qui a été conçu pour utiliser au maximum la lumière naturelle, dispose d'un système de stockage d'énergie thermique qui réduira la consommation d'énergie primaire et les émissions de CO2. Selon les concepteurs, les 16 000 LED des appareils ménagers permettront d'économiser environ 430 000 kilowattheures chaque année. Mais ce n’est pas tout, au total, 90% des matériaux de la tour existante seront conditionnés et recyclés pour des projets utiles au pays tels que des remblais.

Les nouveaux bureaux de l’Office Européen des Brevets forment un mélange détonnant qui allie fonctionnalité, plasticité et durabilité. Le trio gagnant de l’architecture !

 

Sipane Hoh

 

 

 

 

 

Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Office Européen des Brevets
Mot clefs
Catégories
CYBER