• Accueil
  •  > 
  • Les bétons CEMEX structurent l'architecture à Albi
Rejoignez Cyberarchi : 
Communiqué
© Cyberarchi 2019

Les bétons CEMEX structurent l'architecture à Albi

Le centre culturel des Cordeliers, imaginé par l'architecte Dominique Perrault, affirme son originalité esthétique par son ossature en béton habillée de murs rideaux et d'une maille métallique cuivrée. Avec à la clé un défi constructif pour répondre aux impératifs d'une structure aux reports de charge complexes.

Publié le 04/02/2013

A+
A-

Le projet
Le 23 novembre 2009 le jury a désigné le groupement mené par le cabinet parisien Dominique Perrault Architecture comme lauréat du concours de maîtrise d'oeuvre pour le centre culturel des Cordeliers. Déployés sur une emprise de 3,2 hectares, le projet regroupe dans une architecture aux formes épurées, trois niveaux souterrains de parking, une salle de spectacle et de congrès capable d'accueillir 900 personnes, 8 salles de cinéma d'une capacité de 100 à 450 places, une salle modulable de 250 places et des lieux d'exposition. Le tout chapeauté par un restaurant panoramique offrant une vue sur la cathédrale Sainte-Cécile.


Le chantier
Les travaux de gros oeuvre ont débuté en janvier 2012 et doivent être achevés fin mai 2013, avec au préalable une série de livraisons partielles nécessaires au second oeuvre. Pour atteindre ce résultat, 80 ouvriers en moyenne auront effectué 130 000 heures de travail partiellement en deux postes (6h-14h ; 13h-21h). Trois grues assurent la distribution du chantier, livrant principalement coffrages et armatures. Plus de 1 000 t d'aciers sont employées pour armer les bétons avec des fers jusqu'à HA 40. Ceux-ci doivent supporter ponctuellement des charges importantes ; en particulier, la dalle de la salle de théâtre, courbe dans les deux sens, et en porte-à-faux. Cette dalle est supportée par des poutres crémaillères qui s'appuient sur une dalle de transfert qui renvoie les charges sur deux voiles drapeaux. En phase provisoire, afin de reprendre les charges très importantes, des poteaux dont certains font plus de 14 m de haut ont dû être construits pour garantir la stabilité des voiles.

Béton(s) et mise en oeuvre
L'unité de production CEMEX Bétons d'Albi fournit la moitié des besoins du chantier. Celui-ci consommera au total 18 000 m3 de bétons dont 13 000 m3 étaient déjà mis en oeuvre en dix mois. Les équipes CEMEX Bétons gèrent 27 formulations de bétons pour répondre à la grande diversité des ouvrages. Compte tenu de la densité des ferraillages, le groupement d'entreprises Socotrap-Cari utilise majoritairement des bétons de classe S4, très fluides. La performance structurelle est aussi recherchée avec une part non négligeable de béton de résistance C40 et C45/55, en particulier pour les voiles et les poutres du Grand Théâtre qui présentent des sections allant jusqu'à 1 m2. La complexité de mise en oeuvre culmine avec les voiles de la cage de scène. Hauts de 28 m, ceux-ci sont coffrés en deux hauteurs de 14 m par la superposition de cinq banches et un dispositif d'étaiement hors du commun. De 4h à 18h, les 150 m3 sont coulés à la pompe ou à la benne à béton dans les cheminées de coulage.


Les bétons CEMEX structurent l'architecture à Albi
Les bétons CEMEX structurent l'architecture à Albi
CYBER