• Accueil
  •  > 
  • Les aménagement du Trapèze et de l'INCa se concrétisent à Boulogne-Billancourt (92)
Rejoignez Cyberarchi : 

Les aménagement du Trapèze et de l'INCa se concrétisent à Boulogne-Billancourt (92)

© Cyberarchi 2019

Alors que l'industriel François Pinault avait en 2005 renoncé à installer à l'île Séguin (Boulogne Billancourt) sa fondation dédiée à l'art, lui préférant l'Italie, les projets d'aménagements urbains ne font pas défaut dans la ville de Boulogne Billancourt. Détails.

 
 
A+
 
a-
 

Jean-Pierre Fourcade, sénateur maire de Boulogne-Billancourt et président de la SAEM Val de Seine Aménagement et Michel de Virville, secrétaire général de Renault, ont signé, fin décembre, une promesse synallagmatique de cession à l'euro symbolique des emprises du Trapèze destinées aux espaces publics et au parc, indique un communiqué de la ville.

A noter que parallèlement, les élus du conseil général des Hauts-de-Seine ont approuvé mi décembre le principe d'une participation financière du département à l'acquisition de terrains en vue de l'installation de l'Institut sur l'Ile Seguin à Boulogne-Billancourt. Ainsi, sur les 8.000m² de terrains nécessaires à l'installation de l'INCa, 3,8 millions d'euros HT seront pris en charge par le Conseil général. L'Assemblée départementale a également décidé de rembourser à la ville de Boulogne-Billancourt les loyers qu'elle prend en charge, l'INCa ayant provisoirement établi son siège dans l'immeuble "R'WAY" à Boulogne, en attendant son installation définitive sur l'Ile Seguin, indique un communiqué du Conseil général.

Les aménagement du Trapèze et de l'INCa se concrétisent à Boulogne-Billancourt (92)
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER