• Accueil
  •  > 
  • Le train des logements étudiants entre en gare
Rejoignez Cyberarchi : 

Le train des logements étudiants entre en gare

©Jsa architectes : Copyright 2019

 

Pour la réhabilitation de 227 chambres étudiantes à Lyon (parc Blandan), l'agence Jsa architectes a imaginé un concept de voitures accrochées les unes aux autres formant un "train". Et pour compenser un éclairement naturel quelque peu ingrat, matériaux lumineux et couleurs claires ont été appelés en renfort, pour le plus grand confort de nos chères têtes pensantes. En voiture !

 
 
A+
 
a-
 

L’édifice peut être comparé à un train dont les voitures - corps de bâtiments entre escaliers - s’accrochent en une série rythmée par les circulations verticales. Une rue centrale rectiligne distribue les chambres de part et d’autre. Le traitement de cette galerie centrale sera soigné et cadencé afin de souligner l’effet de perspective. « Nous utiliserons notamment les saillies de gaines techniques, les portes palières, les éclairages et les couleurs pour créer un jalonnement animé du couloir et créer un repérage signalétique de localisation. Nous veillerons à créer une mise en lumière douce et modérée de cet espace contrastant avec la luminosité des studios », détaille l'agence Jsa.

Au RDC « la voiture de tête » est occupée par les bureaux qui bénéficient ainsi du pignon Ouest et de la proximité de l’entrée sur site. Autour de l’escalier principal en partie centrale, se rassemble l’essentiel des locaux collectifs. L’ensemble de ces espaces communs est ouvert par des transparences et percées visuelles afin de restituer la spatialité et la lumière naturelle. Ce lieu comparable à un hall d’hôtel exprime le confort et la convivialité de la résidence. Il s’agit du nœud de rassemblement social.

 

Smart-wall

 

L’organisation des logements doit s’adapter aux contraintes patrimoniales du bâtiment et notamment aux formats et positionnements des fenêtres. L’éclairement naturel relativement limité est compensé par un traitement clair et lumineux des matériaux de parement et par une disposition interne ne bloquant jamais l’apport de lumière naturelle. « C’est la raison pour laquelle nous déclinerons les couleurs dans des teintes blanches ou pastel associées à des parements mélaminés d’aspect érable ou bouleau aux essences claires et chaleureuses. Les sols seront également clairs pour renvoyer la lumière mais pourront éventuellement identifier les différents logements par des variations de teintes. »

Les unités de vie collective sont essentiellement implantées aux 2 extrémités du bâtiment afin de bénéficier des ouvertures en pignons d’immeuble. Ces logements, occasionnant une animation plus active, sont regroupés autour des escaliers et sorties directes en bout de bâtiment afin de ne pas perturber la quiétude des chambres individuelles.

Concernant les unités de vie collectives PMR, elles sont implantées en RDC et réparties à proximité des sorties et services communs. L’organisation s’articule autour de la pièce de vie et du « smart-wall » qui accompagne le dégagement.

 

Maître d'oeuvre :

Jsa

Bureau s’études : Artelia (BE Tce) Étamine (HQE) Génie Ac. (acoustique)

Maître d’ouvrage : Eiffage Immobilier

Délais : Lancement études 2016 / Livraison 2017

Montant des travaux : 9 000 000,00 €HT

 

L.P

Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Le train des logements étudiants entre en gare
Mot clefs
Catégories
CYBER