• Accueil
  •  > 
  • Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Rejoignez Cyberarchi : 

Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public

Ville de Thonon : Copyright 2019

Initiés en 2012 par la ville de Thonon-les-Bains, les travaux du Théâtre Maurice Novarina viennent de prendre fin avec l'inauguration du bâtiment le 10 janvier. Confiée à WIMM architetes et Carine Bonnot (SILO architectes), cette rénovation avait pour but de redonner au bâtiment son caractère unitaire de lieu de culture.

 
 
A+
 
a-
 

En 2015, le théâtre Maurice Novarina datant de 1966 opère une énième mue visible depuis on inauguration le 10 janvier dernier. Le projet de rénovation initié depuis 2012 par la ville de Thonon-les-Bain a été confié à WIMM architectes et Carine Bonnot (SILO architectes). Et dès le départ, cette mission s'annonce comme un véritable défi car le bâtiment - dont l'architecture forte est signée par Maurice Novarina - souffre des compromis établis au cours de ses multiples transformations.

« Nous avions à faire à un bâtiment abimé et vieillissant dont les multiples aménagements ont peu à peu gommé ses qualités initiales », explique William Tenet de l'agence WIMM architectes.

Créer du lien avec le public

Tout est alors à reprendre : l'enveloppe dont « l’évolution du contenu au gré des politiques culturelles avait créé des délaissés », détaille William Tenet, le promenoir devenu « secondaire », l'auditorium « fermé », un espace d'exposition peu lisible et accessible, des espaces d'accueils qui avaient « grignoté  les espaces sous la scène ».

De cette première analyse technique naît la première interrogation sur cette rénovation : comment recréer un lien entre le bâtiment et son public ?

Plusieurs pistes de travail se dégagent alors : l'idée de redonner au bâtiment son caractère synthétique, simplifier son lien à la ville et rétablir la médiation culturelle auprès du public. L'enjeu n'est désormais plus de « relooker » simplement le théâtre mais bien de lui rendre une certaine modernité en rapport avec les pratiques culturelles d'aujourd'hui.

Repenser le mur-rideau, « vitrine » du théâtre

Synthèse et symbole de ces enjeux, le mur-rideau « vitrine » du théâtre, véritable passoire thermique malgré ses qualités esthétiques sublimés par Jacques Tati dans Playtime est envisagé dans l’épaisseur des espaces qu’il contient et met en scène. Ces espaces seront des lieux de rencontre, de communication et d’échange autour de la culture.

Le verre sélectionné est également une prouesse récente de technologie encore peu usité. Il s’agit d’un verre extra-clair qui permet à la fois d’être très transparent le jour tout en ayant une performance d’isolation et de filtration des UV importante pour le confort thermique.

Pour un meilleur accès au bâtiment, le décaissement de l'espace d'exposition est supprimé. Le bâtiment s’élargit alors pour intégrer des espaces de circulation côté ville moderne et renforcer son effet de balcon sur le lac. Les casquettes et escalier d’accès rapportés en façade sont supprimés de manière à renforcer la dimension abstraite du bâtiment-vitrine désormais accessible par une vaste topographie qui le prolonge et le raccorde au parvis minéral.

Inspiré de l'art opticocinétique

L’étagère urbaine prend sa place au travers du mur-rideau conforté d’un filtre visuel constitué d’ailettes verticales qui servent tant à la gestion du confort thermique qu’à la lecture du bâtiment et de son contenu. S’inspirant des expériences d’art cinétiques et de l’op’art, la perception du cœur du bâtiment change selon les déplacements.

« De face les ailettes disparaissent et laissent percevoir l’activité, puis lorsque l’on se déplace les choses se brouillent avant de redevenir visibles lorsque l’on redevient face à l’un des pans de l’hexagone, on voit alors d’autres activités qui sont proposées dans cette étagère », explque William Tenet.

Les structures sont discrètes et se fondent dans le mur rideau. Les ailettes s’affinent et trouvent une juste proportion ; en s’alignant sur les « cocottes » de béton elles viennent en souligner le caractère particulier de ce type de structure.

Simplification des espaces intérieurs

En parallèle d'une réponse technique pure de réfection et de mise aux normes, l’équipe effectue un travail de simplification des espaces intérieurs. L'objectif est de redonner une certaine fluidité à l'ensemble afin de rétablir le rapport frontal de l'équipement à la ville.

Les nouveaux sols sont réalisés en un alliage de pierre et de résine, qui viendra marquer les différentes interventions tout en respectant la belle présence du sol de marbre souligné de bandes de laiton initial.

L’étage, épuré, complète le dispositif en privilégiant la relation à l’extérieur. La mise en scène passe par le doublement des parois de verre pour la réalisation de loges extérieures, de grands pans peints en blanc propices à la projection, de banquettes et de lustres conçus par Gaspard Lautrey rappelant de manière élégante les foyers des anciens théâtres.

Ainsi, en une année il aura fallu déshabiller et ouvrir le bâtiment, désamianter, scier les bétons combler les trous, puis reconstruire, recréer les structures, les façades, les espaces, les machineries énergétiques et leurs diverses distributions, refaire les toitures.

C.T

Fiche technique

Equipe de maîtrise d’oeuvre

WIMM, architectes mandataires

SILO, architectes associés,

GRISAN architectes, assistance DET/AOR

KEOPS, ingénierie Structure

BRIERE, ingénierie fluides, HQE, thermique

SINEQUANON, ordonnancement - pilotage - coordination

VIES-AGE, ingénierie économie de la construction

Entreprises

BENEDETTI, désamiantage

GILETTO, gros-œuvre

APC Etanch, couverture-zinguerie

SINFAL, charpente métallique

STEELGLASS, menuiserie aluminium

SUSCILLON, agencement intérieur

ERBA, cloisons, peintures intérieures

BOUJON, carrelage

HAUTEVILLE, plomberie

SPIE électricité,

NEVETECHNIC, cuisine

CFA, ascenseur

TECHNI PLASTIK, signalétique

VENTIMECA, AQUATAIR, chauffage - ventilation

C3 CUBE, conception et réalisation des lustres

MADE IN DESIGN, mobilier

Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Le théâtre Maurice Novarina renoue avec son public
Mot clefs
Catégories
CYBER