• Accueil
  •  > 
  • Le restaurant interentreprises (R.I.E)
Rejoignez Cyberarchi : 

Le restaurant interentreprises (R.I.E)

© Cyberarchi 2019

Le restaurant interentreprises, d'une surface de 3.500 mètres carrés, d'une capacité d'accueil de 700 personnes, occupe le niveau -3 de la tour Ariane, dernier étage à disposer d'un éclairage naturel par sa face Sud, de plain-pied avec la rue Delarivière Lefoulon.

 
 
A+
 
a-
 

Constatant la vétusté des lieux, Unibail demandera, en 2006, à Petraccone et Vodar d'en assurer la rénovation. Mis à part le caractère vieilli des aménagements, les principaux points sur lesquels il convenait d'agir concernaient la Sécurité Incendie, l'Hygiène et le fonctionnement. "Le restaurant avait 30 ans ; ce n'est donc pas une mise en conformité - laquelle frise dans le cadre d'un tel projet l'impossibilité absolue - mais d'améliorer les conditions de sécurité", précise en riant Michel Vodar.

"En ce qui concerne la Sécurité Incendie, cet étage présente la particularité de représenter le niveau d'évacuation des étages situés en infrastructure de la tour. En conséquence, les escaliers débouchant à cet étage, composés des escaliers situés dans le noyau central et de deux escaliers complémentaires situés en extrémité Est et Ouest, se devaient, selon la réglementation actuelle, d'aboutir sur des circulations protégées (Circulations Horizontales Communes), ce qui n'était pas le cas", ajoute-il. Par ailleurs, l'ensemble des équipements techniques (désenfumage, CVC, détection incendie) devait être entièrement refait et une installation de sprinklers devait être installée.

Le projet a donc consisté, après déshabillage complet, à mettre en oeuvre les dispositions suivantes :

  • améliorations des conditions de sécurité incendie ;

  • recoupement du niveau en deux compartiments indépendants, par la mise en place d'une paroi coupe feu orientée Nord/Sud ;

  • refonte des deux escaliers situés en extrémités Est et Ouest : pour alléger l'impact de la mise en place de couloirs protégés, le schéma d'évacuation de la tour a été modifié, faisant remonter les occupants des infrastructures vers le niveau rez-de-dalle, celui-ci devenant le nouveau niveau de référence. Pour ce faire, certaines volées existantes ont été modifiées, des volées nouvelles créées au travers de trois étages occupés et deux trémies ouvertes à l'Est et à l'Ouest de l'espace extérieur.

Matières et couleurs ont été déterminées de façon à rappeler l'appartenance du Restaurant Interentreprises, espace commun, au nouveau Hall : le même rouge tonique habille le noyau. D'autre part, les circulations protégées (CHC) ont été revêtues d'un habillage de tôles réfléchissantes afin de dilater ces espaces. Chaleur et lumière ont été introduites dans les salles de restauration. Un restaurant V.I.P. a été intégré à l'ensemble.

Lire également nos articles :

  • 'La réhabilitation de la tour Ariane ne manque pas de profondeur' ;

  • 'L'entrée de la tour Ariane' ;

  • 'La façade, les boucliers et l'enseigne' ;

  • 'Ascenseurs - Lobby - Parking' ;

  • 'Cafétéria' ;

  • 'La passerelle' ;

  • 'Spécificités des interventions' ;

  • 'Fiche technique'.
'Réhabilitation de la tour Ariane : une question d'image pour Petraccone&Vodar'
Le restaurant interentreprises (R.I.E)
Le restaurant interentreprises (R.I.E)
Le restaurant interentreprises (R.I.E)
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER