• Accueil
  •  > 
  • Le Pavillon noir ou la dimension technique comme mécanisme de plaisir
Rejoignez Cyberarchi : 

Le Pavillon noir ou la dimension technique comme mécanisme de plaisir

"Le bâtiment est structurellement sanglé, mais avec des registres différents : il n'y a pas qu'une seule corde, qu'une seule largeur et qu'un seul latex. Le bondage est un exercice qui ne 'sentimentalise' pas et qui annonce paradoxalement la liberté du corps et propose l'interdit comme expérience", explique Rudy Ricciotti. A vérifier en images.

 
 
A+
 
a-
 

Lire également notre article 'A Aix-en-Provence, Rudy Ricciotti n'aura jamais baissé pavillon'.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER