• Accueil
  •  > 
  • Le nouveau visage d'Austerlitz
Rejoignez Cyberarchi : 

Le nouveau visage d'Austerlitz

© Cyberarchi 2019

Volet nord de l'opération Paris Rive Gauche, le réaménagement de la gare d'Austerlitz et des ses abords vise à redynamiser le quartier. Réorganiser les transports, valoriser le patrimoine architectural et créer de nouveaux espaces de bureaux et de commerces sont les axes principaux de ce vaste programme.

 
 
A+
 
a-
 

Rationaliser et densifier

Trains de banlieue et de grandes lignes, métro, RER...la gare d'Austerlitz est un noeud stratégique. Unique gare parisienne dont le trafic SNCF peut être accru, sa fréquentation devrait passer de 17 millions de voyageurs à 40 millions d'ici 2020. Du côté de la cour des arrivées, le projet des Ateliers Jean Nouvel propose de regrouper tous les flux à l'intérieur de la halle et de concentrer dans un nouveau bâtiment les locaux de la SNCF, des bureaux, un hôtel et des commerces.

Plus au sud, le recouvrement des voies le long de l'avenue Pierre Mendès France puis le long de l'avenue de France (projet de Bernard Reichen) permettra également l'émergence de nouveaux immeubles. Rapprocher emplois et logements des modes de transports était, rappelons-le, une priorité du Grand Paris.

Une valorisation du cadre

Face au pont Charles de Gaulle, l'ancien bâtiment de l'administration des chemins de fer d'Orléans, après avoir été vendu, avait été réhabilité et reconverti en bureaux en 2006. Par conséquent, le contraste avec la vétusté du reste des bâtiments n'en était que plus frappant.

Mais au-delà de la rénovation qui s'impose, l'opération cherche à revaloriser dans son ensemble le patrimoine architectural et paysager de la gare et de l'Hôpital de la Pitié-Salpètrière. Avec la façade de la halle enfin dégagée côté cour des arrivées, de vastes espaces verts face à l'entrée de l'hôpital et une promenade plantée le long de l'avenue Mendès France (offrant une vue latérale sur la halle et au delà, sur les bâtiments et jardins de l'hôpital), les promeneurs découvriront des lieux historiques jusque-là peu visibles.

Mené conjointement par la SNCF et la SEMAPA, ce chantier de 12, 8 hectares s'achèvera en 2016. En mariant habilement architecture historique et contemporaine, commerces et espaces verts, bureaux et logements, Austerlitz incarnera non seulement une gare performante mais également un quartier attrayant, nouvelle porte de Paris Rive Gauche.

Marie-Clarté Mougeot

Le nouveau visage d'Austerlitz
Le nouveau visage d'Austerlitz
Le nouveau visage d'Austerlitz
Le nouveau visage d'Austerlitz
Le nouveau visage d'Austerlitz
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER