• Accueil
  •  > 
  • Le nouveau Grand Théâtre d'Albi se pare d'une façade métallique
Rejoignez Cyberarchi : 

Le nouveau Grand Théâtre d'Albi se pare d'une façade métallique

François Guibilato : Copyright 2019

La commune d’Albi vient d’ouvrir au public les portes de son nouveau Grand Théâtre, réalisé par l’agence Dominique Perrault Architecture, qui marque la fin des grands travaux de requalification et d’aménagement de l’espace urbain. Une opération qui comprend notamment la construction d’un équipement culturel et de congrès et la réalisation d’un complexe cinématographique avec parking souterrain.

 
 
A+
 
a-
 

Pour parer la façade du Grand Théâtre, l'agence Dominique Perrault Architecture, mandataire du groupement désigné lauréat du concours en 2009, a réalisé un mélange étonnant entre aluminium cuivré (Alucobond Spectra) et toile métallique de couleur bronze qui apporte identité et personnalité au bâtiment.

 

« La matérialité du théâtre concours à sa bonne insertion. La peau, dont les tons chauds varient de l'ocre au rouge orangé caractéristique de la brique albigeoise, évolue également entre transparence et opacité. La maille métallique théâtralise tout autant qu'elle enchante la masse générale de l'édifice par les effets de moirage et de réflexion qu'elle autorise. Cette parure de métal aux formes courbes met en scène le Grand Théâtre protégeant du soleil et des intempéries sans pour autant interdire les échanges avec l'espace alentour » explique l'architecte Dominique Perrault.

 

Ce sont plus de 670 panneaux Alucobond qui auront été nécessaire à l'habillage de la façade du nouveau Grand Théâtre des Cordeliers, dans son intégralité. Pour le grand théâtre d'Albi, c'est un camaïeu de couleurs orangées, moirées et cuivrées inspirées de l'automne, qui joue des reflets de la lumière sur l'ensemble du bâtiment. Des baies vitrées aux très hautes performances thermiques et acoustiques ont aussi été installées. C'est grâce à elles que la lumière naturelle pénétrera dans le grand hall d'entrée. On assiste donc à un effet de reflets et à des variations de lumière fortement prononcées dans ce choix de coupler baies vitrées et aluminium irisé.

 

La créativité de Dominique Perrault ne s'arrête pas là

 

En plus de cette première seconde peau, l'architecte a imaginé la recouvrir d'une maille façonnée sur mesure. Cette voile métallique de 5 000 m², développée par l'industriel allemand GKD, est constituée de plusieurs « lés » de vingt mètres de haut et de six mètres de large assemblés les uns aux autres. Force est de reconnaître qu'elle cumule de nombreux atouts. Elle se prête tout d'abord par sa malléabilité à une diversité de formes illimitée. Par son design et son esthétique, la maille, sculpte le bâtiment et le transforme en une œuvre d'art.

 

L'entreprise albigeoise Marty en charge de l'installation des panneaux Alucobomd a du suivre un ordre et un plan de pose rigoureux et a du recourir à des engins de chantier. « L'opération fut assez complexe et a nécessité des moyens exceptionnels », indique Christian Delcayre, directeur technique chez Marty. « Nous avons utilisé notamment des engins élévateurs et des nacelles pour accéder aux parties les plus hautes du bâtiment. Les panneaux sont fixés à une grille d'aluminium qui sert de châssis avant d'être pincés par des « rivets» qui les maintiennent entre eux ».

 

B.P

Le nouveau Grand Théâtre d'Albi se pare d'une façade métallique
Mot clefs
Catégories
CYBER