• Accueil
  •  > 
  • Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Rejoignez Cyberarchi : 

Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique

Desmoulin : Copyright 2020

L’architecte Bernard Desmoulin vient de terminer la réalisation du conservatoire municipal de Paris appartenant au vaste programme de renouvellement d’un quartier à usage mixte. Un édifice à l’esthétique ondulante doté d’une acoustique sans faute a ainsi vu le jour.

 
 
A+
 
a-
 

C'est dans le 12ème arrondissement parisien, entre les rues de Rambouillet et du Charolais, non loin des voies de chemin de fer de la gare de Lyon que se trouve le nouveau conservatoire municipal. L'équipement qui remplace celui de la rue Picpus comprend les salles suivantes : une salle de pratique instrumentale, de percussions, de diffusion, de danse, salle d'orchestre, salle de jazz et salle de repos, le tout partagé sur cinq niveaux.

 

Un chantier étroit

Dès le départ, il a été difficile de travailler au sein d'un chantier étroit où la place est rare d'une part et sur une façade conjuguant les lignes fluides d'autre part, le tout dans le but d'offrir à l'ensemble une acoustique remarquable. Pour cela, le choix de l'architecte se porte sur des bardeaux en terre cuite pour la liberté architectonique qu'ils offrent grâce à leur grande dimension et leur durabilité.

La façade présente trois nuances de bleu qui lui donne un aspect minéral mis en avant au travers de la luminosité. Entre les plaques de céramique, l'architecte a opté pour l'utilisation de plaques en inox doré qui procurent à l'ensemble un petit hiatus éblouissant.

L'utilisation du béton n'a pas empêché l'installation d'un toit végétalisé qui sert à protéger la salle de diffusion et ses deux-cents occupants. Les studios de musique et de danse se trouvent à l'arrière du bâtiment et sont abrités dans une bande mouvante qui suit la cadence générale. Cette conception protège non seulement des nuisances sonores mais procure une grande luminosité à l'intérieur.

 

Le bois, l'acier et le verre se mélangent

Vu le poids et la dimension des éléments utilisés pour couvrir la façade, leur pose n'a pas été une panacée, confiée à une entreprise spécialisée dans ce type de travaux techniques, la fixation s'est faite en pointe de diamants, disposition qui personnalise et magnifie le revêtement.

Côté durabilité, l'édifice respecte les objectifs du plan climat de la ville de Paris et il est conforme à la démarche haute qualité environnementale où le bois, l'acier et le verre se mélangent pour donner à l'ensemble une signature unique et durable. En conséquence, à long terme, les façades devraient se patiner sans altération des couleurs, les plaques de terre cuite résistant aux agressions extérieures ne demanderont aucun entretien et la construction gagnera en caractère.

Le nouveau conservatoire de danse et de musique de Paris signé de l'architecte Bernard Desmoulin est un édifice à la fois architectural et artistique remarquable qui met divers sons en diapason.

 

Sipane Hoh

Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Le nouveau conservatoire municipal de Paris se met au rythme de la musique
Coupe horizontale
Coupe horizontale
Coupe verticale
Façade Est
Facade Nord Rue du Charolais
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER