• Accueil
  •  > 
  • Le musée chinois de la sculpture de l'agence MAD enveloppé de métal
Rejoignez Cyberarchi : 

Le musée chinois de la sculpture de l'agence MAD enveloppé de métal

Les architectes de l'agence chinoise MAD ont récemment dévoilé le musée de sculpture en bois situé à Harbin, en Chine. Le bâtiment est de 200 mètres de long, enveloppé de métal et se trouve dans un quartier résidentiel à forte densité.

 
 
A+
 
a-
 

Le musée de sculpture en bois qui couvre 200 mètres de long apparaît comme une excentricité parmi les complexes résidentiels du quartier, de style chinois, fortement peuplé où il se trouve. Le musée vient ajouter une touche culturelle surréaliste à l'environnement urbain.

Il représente plusieurs idéaux de l'agence d'architecture MAD surtout dans le fait de ressortir l'expression abstraite de la nature par rapport au contexte environnant. Dans le bâtiment de 13000m² qui référencie le paysage naturel de la région, les frontières entre solide et fluide deviennent floues.

Le bâtiment est couvert de l'extérieur par des plaques en acier poli, qui reflètent l'environnement et la lumière variable. Les murs rendent, grâce à leur solidité, les pertes de chaleur quasi inexistantes. Le mouvement de la torsion des lucarnes permet à la lumière de pénétrer à l'intérieur de l'édifice et vu que l'on se trouve en Chine du nord, le soleil est peu dominant, nous avons un éclairage diffus, assuré via la lumière naturelle.

Le musée abrite principalement des sculptures construites par du bois local ainsi que des peintures qui représentent la glace et la neige, deux thèmes inspirés du paysage de la région. Dans le contexte urbain à grande échelle, le musée sert comme une nouvelle interprétation de la nature. L'interférence surréaliste entre le musée et la ville, bouscule la tristesse de l'environnement urbain et le revitalise avec une nouvelle activité culturelle.

Traduction : SH

Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER