• Accueil
  •  > 
  • Le MoCo veut éviter l'effet Bilbao
Rejoignez Cyberarchi : 

Le MoCo veut éviter l'effet Bilbao

© Cyberarchi 2018

En phase avec les questionnements actuels de recyclage de l'architecture existante, le MoCO – Centre d'art contemporain de Montpellier, réuni autour de l'Hôtel de Montcalm la Panacée (Espace d'art contemporain) et l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée métropole. Son objectif : lutter contre la centralité culturelle, tout en évitant l'effet Bilbao spectaculaire.

 
 
A+
 
a-
 

D’abord destiné à devenir un musée de l’Algérie, l’Hôtel de Montcalm, ancienne propriété du ministère de la Défense, est transformé par l'agence PCA-STREAM en centre d’art contemporain. Ce nouveau lieu deviendra un moteur culturel du quartier tout en incarnant l’ambition de Montpellier comme destination culturelle internationale. L’agence lui donne une visibilité urbaine inédite par un dispositif signalétique et artistique sur-mesure. La place accordée aux productions artistiques et le travail de réhabilitation d’un bâtiment ancien l’emportent sur le geste architectural pour ce centre d’art nouvelle génération. Il bat en brèche le modèle vertical dominant au profit d’une approche collaborative visant la mise en réseau et l’émulation entre acteurs culturels. Ce faisant, il rompt avec le centralisme culturel français, accompagnant le positionnement de Montpellier comme contre-scène culturelle.

Montpellier fait le pari d’une ville durable par le choix de la réhabilitation et de la mise en réseau de différents lieux culturels de son centre historique, plus grande zone piétonne en Europe après Venise. Le MoCo devient le connecteur et le centre nerveux d’une approche « organique » des équipements culturels, plus proches de la vie locale et quotidienne, plus populaires et attractifs sans concéder à l’exigence de qualité. La mise en œuvre de cette vision ambitieuse et innovante passe par un travail d’identité et de visibilité de l’hôtel de Montcalm, afin d’y concevoir un lieu de vie désirable mais aussi un outil d’exposition international flexible et efficace malgré les contraintes d’un bâtiment historique. PCA-STREAM ausculte le potentiel du bâtiment et de son site – parc, terrasse, perspectives et dépendances – de façon à identifier les points pouvant être réactivés pour y libérer une force créative et proposer un travail de réenchantement.

 

Un scénario, de la fiction à la fonction

 

L'agence invitent des artistes qui transforment le fonctionnel en fictionnel. L’agence développe avec le directeur et l’équipe du MoCo un scénario qui inclue une offre de restauration, le thème général de la fiction, les scènes d’intervention et le choix des artistes. Cette fiction se déroulera en trois séquences : le Jardin magique – qui revisite l’inspiration arabo-andalouse du jardin existant et propose une expérience sensorielle et poétique aux visiteurs – l’Hôtel réenchanté – qui s’appuie sur la mise en valeur des éléments patrimoniaux et le détournement de l’écriture classique du lieu par des interventions contemporaines – et enfin la Cour des fêtes, pour profiter du potentiel événementiel de la cour d’honneur et du balcon qui la surplombe.

Plusieurs points d’intensité marqueront la présence urbaine du MoCo : la grille du parc, les deux cyprès, le bassin, les allées latérales, le fronton de la façade, le sas d’entrée, la verrière sur cour et le mess des officiers. Ces éléments sont autant de points de départ ou de convergences de fictions de l’Hôtel réenchanté. Le MoCo convoque et assemble ainsi des imaginaires multiples, jouant des caractéristiques locales pour émerveiller les sens.


Laurent Perrin 


MoCo – Centre d'art contemporain de Montpellier

Client : Montpellier Méditerranée Métropole représenté par SA3M - Aubry & Guiguet (AMO)
Programme : Centre d'art contemporain, bar-restaurant, espaces d'exposition modulables, jardin d'acclimatation contemporain
Localisation : Hôtel Montcalm, 10, rue Joffre, 34000 Montpellier
Mission : Complète
Surface : 3200m²
Statut : En études
Équipe
CSD - AE75 - BET Verdier - BET Durand - C&G  - 8’18’’ lumière - SCO

MoCo – Centre d'art contemporain de Montpellier
MoCo – Centre d'art contemporain de Montpellier
MoCo – Centre d'art contemporain de Montpellier
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER