• Accueil
  •  > 
  • Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Rejoignez Cyberarchi : 

Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé

© Abu Dhabi T ourism & Culture Authority, Photography Fatima Al Shamsi, Architect Ateliers Jean Nouvel : Copyright 2017

Le Samedi 11 novembre 2017, trois jours après son inauguration officielle, le Louvre Abu-Dhabi a ouvert au public. Une réalisation pharaonique dont les travaux ont duré une décennie et qui porte la griffe de l’architecte Jean Nouvel.

 

 

 
 
A+
 
a-
 

Les adjectifs donnés au Louvre Abu-Dhabi sont nombreux. Tandis que certains louent sa forme, d’autres complimentent son intérieur sans oublier d’évoquer son contenu dont les diverses œuvres qui font la notoriété de l’équipement culturel. Malgré tout, une chose est sûre, il s’agit d’une réalisation exceptionnelle qui semble être taillée pour le lieu.  

 

De l’oasis à la mégalopole

 

A l’inverse de ce que l’on peut croire, Abu-Dhabi n’est pas une ville nouvelle mais une localité qui possède une histoire. C’est aussi une capitale qui a su se construire intelligemment au fil du temps. Toujours à la pointe de la nouveauté, Abu-Dhabi, qui par ailleurs a collectionné les griffes des architectes internationaux les plus connus comme Norman Foster ou Zaha Hadid, vient de s’offrir un musée universel griffé Jean Nouvel. Notons qu’à cette occasion ce dernier avait comme partenaire l’architecte Hala Wardé (HW architecture).

Situé aux portes d’Abu Dhabi, sur l’île de Saadiyat, le musée, pensé plutôt comme une « ville-musée », se compose d’une série de 55 édifices de couleur blanche. L’ensemble est inspiré par l’amoncellement des constructions basses traditionnelles formant jadis les villes arabes. Outre l’espace muséal qui comprend 23 galeries, nous pouvons noter la présence d’un espace d’exposition temporaire, un musée des enfants, un auditorium de 200 places, un café ainsi qu’un restaurant. 

Comme un mirage qui sort du désert, le Louvre Abu-Dhabi puise ses sources dans la tradition et sort de terre paré d’un habit qui défie toute innovation. Citons par exemple son dôme métallique qui est composé de 8 couches, mesurant 180 mètres de diamètre et pesant environ 7500 tonnes, il tient sur seulement quatre piliers dissimulés dans les bâtiments pour donner le sentiment d’un flottement, c’est sans conteste, un chef d’œuvre d’ingénierie. 

 

Vers la culture universelle

 

Au vu de la météo aride et outre son effet indéniablement plastique, la fonction du dôme est avant tout protectrice. Il va ombrager les bâtiments et l’esplanade extérieure de l’ardeur du soleil, assurant le confort des visiteurs et réduisant la consommation du musée en énergie.   

Quant aux motifs complexes du toit qui ressemblent fortement à d’ingénieuses arabesques, ils sont le résultat d’un dessin géométrique, répété en différentes tailles et angles à travers les 8 couches superposées. Les rayons du soleil qui pénètrent à l’intérieur donnent à l’ensemble une ambiance particulière créant un effet « ciel étoilé » unique.

A l’image cosmopolite de la capitale des Emirats Arabes Unis, la collection du Louvre Abu Dhabi couvre tous les pans de l’histoire de l’humanité en insistant sur les interactions entre les populations, les expériences partagées, les diverses religions et les connexions entre les différentes cultures. Contenu et contenant se complètent ainsi pour offrir au visiteur une expérience singulière dont il se souviendra. 

Sur l’île enchantée de Saadiyat (bonheur), le Louvre Abu-Dhabi est le premier équipement achevé. En effet, le jour viendra où les autres projets déjà dessinés par Frank Gehry, Tadao Ando et Zaha Hadid compléteront le puzzle culturel ainsi  entamé. En attendant, le musée de Jean Nouvel attire à lui seul, curieux, visiteurs et touristes venant du monde entier.  

 

Sipane Hoh

Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Le Louvre Abu-Dhabi, le bien nommé
Mot clefs
Catégories
CYBER