• Accueil
  •  > 
  • Le forum de Saint-Louis, un centre culturel aux allures de puzzle
Rejoignez Cyberarchi : 

Le forum de Saint-Louis, un centre culturel aux allures de puzzle

Luc Boegly : Copyright 2017

 

A Saint-Louis (68) en Alsace, l’agence Manuelle Gautrand Architecture est à l’origine de la conception du tout nouveau « Forum », un équipement culturel implanté près du centre ville. L’établissement aux allures de puzzle est composé de 13 volumes articulés les uns aux autres, tous revêtus des mêmes principes de formes, de matériaux et d’ouvertures. Découverte.

 
 
A+
 
a-
 

Le « Forum » Saint-Louis d’une superficie de 5 713 m2 est destiné à l’accueil d’événements associatifs, sportifs et culturels. Situé à proximité du centre-ville, il se fond dans un paysage composé majoritairement de maisons et de pavillons de faible hauteur, mêlés à quelques collectifs de grande taille et sans grand caractère.

Le site comporte également des petites entreprises, ainsi qu’une école maternelle et primaire. « Le projet cherche donc à se glisser entre ces différentes échelles bâties de la manière la plus fluide possible, en essayant de minimiser les ruptures », indique l’agence Manuelle Gautrand Architecture, mandataire du projet.

 

Des volumes assemblés les uns aux autres

Manuelle Gautrand, architecte mandataire et Cécile Ortolo, chef de projet, ont imaginé un programme aux volumes progressifs qui puissent s’articuler les uns aux autres et se rassembler au centre du site.

Le « Forum » possède de forts contrastes entre des éléments d’accueil, des bureaux et des vestiaires « qui nécessitaient des volumes de petite taille » précise l’agence d’architecture, et deux équipements majeurs à savoir la Salle des Fêtes et le Grand Hall qui là requéraient des volumes plus imposants.

Ainsi, les architectes ont créé 13 volumes assemblés tel un puzzle, qui s’inscrivent dans une écriture unitaire, « tous revêtus des mêmes principes de formes, de matériaux et d’ouvertures ». La toiture de chaque volume est systématiquement à deux pentes, alternant l’orientation des faces pliées de manière à capter la lumière.

 

Le métal déployé, matériau différenciant

Le métal déployé a été choisi comme revêtement des façades du bâtiment. Il offre une « unicité au projet, une écriture forte et iconique », et lui confère son originalité. Un vernis spécifique a été mis en œuvre avec Akzo Nobel. Translucide il permet de garder en arrière-plan la perception de l’aluminium brillant des plaques de métal déployé, dans lequel le fabricant a inséré des pigments contenant de la poudre de cuivre.

« Le métal déployé suffisamment ajouré renforce la variété de perceptions. L’enveloppe peut aller d’une teinte presque blanche à une teinte vive quasiment orange, en passant par toute une palette de roses, saumons et oranges pales, en fonction de la lumière ».

Les architectes ont cherché à prolonger les ambiances extérieures à l’intérieur des espaces. Ainsi au fur et à mesure de leur promenade, les publics découvrent les façades métalliques cuivrées. Le hall d’accueil et le bar sont également enveloppés des mêmes grands panneaux en métal déployé.

Le bar, d’une longueur de plus de 14 mètres, envahit le hall aux parois sobrement teintées d’un gris assez doux. Un lustre se trouve en son milieu. « Le métal déployé crée un filtre qui découpe la lumière intérieure du lustre et la renvoie sur les murs, sols et plafonds du hall ».

Les matériaux intérieurs du projet sont simples mais rustiques et résistants, précise Manuelle Gautrand Architecture : « grands panneaux de fibracoustic sur les murs pour l’absorption acoustique, sol sportif orange dans le Grand Hall, beau parquet bambous dans la Salle des Fêtes, quelques beaux luminaires cuivrés de Tom Dixon, sans oublier les mobiliers Vitra, avec une très belle série de chaises Eames empilables, qui permettre d’accueillir tous les banquets et évènements associatifs ».

 

Grande efficacité énergétique

Le projet visait la certification BCC Effinergie, un label obtenu par Simulation Thermique Dynamique. La faible consommation en énergie du bâtiment se doit en partie à la combinaison de deux enveloppes aux fonctions complémentaires.

La première, structurelle, est constituée soit de parois en béton armé, soit d’un complexe léger métallique. Elle forme le clos-couvert tout en assurant les isolations thermiques et acoustiques. La seconde peau, composée de grands panneaux en métal déployé fixés sur une charpente métallique par-dessus le volume formant le clos-couvert, permet de créer un vaste plénum.

Ce plénum répond à deux enjeux techniques : il masque les équipements techniques, et constitue une sorte de protection thermique en été, plongeant les toitures dans une ombre relative tout en procurant une sorte de ventilation naturelle accentuée. Tout cela permet de minimiser l’utilisation de climatisation.

La performance énergétique se doit aussi à la faible quantité de surfaces vitrées du bâtiment qui dispose également d’une ventilation double-flux et de trois pompes à chaleur air-air. L’ensemble de l’équipement est raccordé au chauffage urbain tandis que le traitement de l’air neuf des autres locaux est réalisé par des CTA, en recyclage partiel.

Une grande attention a été portée sur le bâti avec des coefficients de transmission de parois inférieures à 0,20 W/m2K pour les parois opaques, compris entre 1,5 et 1,7 W/m2K pour les parois vitrées, ainsi que sur l’étanchéité à l’air avec une perméabilité de 1m3/hm2 sous 4 Pa.

Le résultat est bluffant !

 

Rose Colombel 

Forum de Saint-Louis
Le forum de Saint-Louis, un centre culturel aux allures de puzzle
Forum de Saint-Louis
Forum de Saint-Louis
Forum de Saint-Louis
Forum de Saint-Louis
Forum de Saint-Louis
Forum de Saint-Louis
Mot clefs
Catégories
CYBER