• Accueil
  •  > 
  • Le Festival des architectures vives, une fête de l'architecture pour tous
Rejoignez Cyberarchi : 

Le Festival des architectures vives, une fête de l'architecture pour tous

Du jeudi 14 au dimanche 17 octobre 2004 se tiendra à Paris le premier Festival des architectures vives. Pendant quatre jours, une trentaine de créateurs internationaux proposeront, in situ, des expérimentations architecturales d'aujourd'hui, dans le but de les partager avec un large public.

 
 
A+
 
a-
 

Ce premier festival d'architectures vives, d'accès libre, se déroulera sur les bords du canal Saint Martin, dans le 10 ème arrondissement de Paris. Il mettra en scène pendant quatre jours des installations architecturales créées spécialement pour l'événement et qui, quelle que soit leur échelle (la ville, le bâtiment ou le projet), ont en commun d'insuffler matière, plaisir et sensualité dans l'espace public. Ce festival vise ainsi à donner à tous l'architecture en partage.

Toutes les propositions présentées dans ce festival s'approprient et révèlent, par des constructions "live", un lieu atypique : la portion du canal Saint Martin comprise entre le boulevard Richard-Lenoir et la place Stalingrad.

Le programme du Festival des architectures vives se compose de trente propositions internationales émanant d'architectes, de paysagistes, de plasticiens, de vidéastes : autant de praticiens qui sculptent notre perception de l'espace et de la ville.

Quinze projets ont été directement retenus par les organisateurs. Il s'agit des propositions de AAA Corp, Base Paysagistes, Beckmann-N'thepe, Chueng Wan Man, Decosterd & Rahm, dZ0, Echafaudage du Réel (Dominique Pardoux, Caroline Pouzolle, Delphine Terlizzi), Elodie Nourrigat et Jacques Brion, Didier Faustino, Datoo (Guillaume Richard), Kaupunki, Kavyrchine / Durandin, Laurent Suchy, Map Office, Stephan Courarie Delage, Vincent Parreira, Wonderland Production, Zing (Stephane Coville).

Dans le souci d'élargir cette programmation, les organisateurs se sont tournés vers un jury indépendant, créé spécialement pour le festival, et composé de personnalités du milieu de l'architecture contemporaine : Jean-Christophe Aguas (chargé de mission de la Ville de Paris), Alain Bublex (artiste), Emmanuel Caille (rédacteur en Chef d'A), Roger Desbiens (directeur du CAUE 77), Paul Grether (directeur de la Maison de l'Architecture), Christophe Legac (rédacteur en chef d'Archistorm), Dimitry Ovtchinnikoff (secrétaire général de l'AFAA), Louis Paillard (architecte) et Virginie Redois (représentante de l'association A-Pack).

Ce jury a retenu quinze autres propositions, émanant de : 3+1 (Fenêtres avec vues), Avatar (Be my avatar), Catherine Rannou (Zoom Audio), Pascal Gonthier et Equateur (Plug in symbiote), Encore heureux (Point éphémère), Figure libre (De hors de dans), Kaiser + Kaut (Canal souterrain) Delphine Gamblain (Images), Gilles Brusset (Canal des réverbères), N2MC (Ponts sensitifs), Petra Marguc et Benoît Izard (Tabula rosa), Simon Guilbaut (Bubble ville), Tomorrow (Fontana Displays), Very many (Playstyrene), Zellner Firstenberg (Salto del agua).

Organisé du 14 octobre au 17 octobre, pendant la Fête européenne de l'Architecture Gaudi, le Festival des architectures vives, souhaite faire de l'architecture - art public par excellence - un art populaire et accessible. Dans le droit fil de la "Fête de la musique " et plus récemment de la " Nuit Blanche ", ce festival dédié à l'architecture contemporaine aimerait transformer le rapport du public à cette pratique prétendument "élitaire".
Cet événement est organisé par l'association A-pack, composée d'architectes et de professionnels de la médiation culturelle.

Le programme complet du Festival des architectures vives est accessible sur le site www.FAV2004.org

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER