• Accueil
  •  > 
  • Le concours de la 'tour D2' à la Défense (92) gagné par Anthony Béchu et Tom Sheehan
Rejoignez Cyberarchi : 

Le concours de la 'tour D2' à la Défense (92) gagné par Anthony Béchu et Tom Sheehan

© Cyberarchi 2019

Un projet ambitieux de démolition/reconstruction, conduit par Sogecap, maître d'ouvrage, a donné lieu à un concours. Le projet de la 'tour D2', conçu par l'agence Anthony Béchu (avec Tom Sheehan pour associé), a été récemment choisi parmi les quatre autres agences parisiennes consultées (Architecture Studio, Jacques Ferrier, Manuelle Gautrand, Claude Vasconi).

 
 
A+
 
a-
 

La 'tour D2' (nom provisoire en attendant une autre appellation) sera construite sur l'emplacement occupé actuellement par l'immeuble Bureau Veritas. Les travaux de démolition de l'immeuble existant puis de construction devraient démarrer en 2009. Le maître d'ouvrage, Sogecap (compagnie d'assurance-vie de la Société Générale) est propriétaire du terrain et de l'immeuble Veritas depuis dix ans. En s'engageant dans cette entreprise de démolition/construction, elle participe au programme de renouveau urbain lancé par l'Etablissement Public d'Aménagement de la Défense (EPAD).

La façade en verre, disposée en retrait dans les niveaux bas, permet de définir un généreux promenoir sous arcades, en continuité de la place urbaine qui vient épouser la morphologie du terrain et assure une liaison sans rupture entre le niveau inférieur du boulevard circulaire, côté Courbevoie et l'esplanade de la Défense, raccordée par une passerelle. "Le traitement de ce pied de tour afin de ressouder la ville et la dalle était un des principaux objectifs du concours", fait valoir Tom Sheehan. A l'intérieur, la tour développe 37 niveaux pour une surface utile totale de 50.000 mètres carrés, avec des plateaux de bureaux offrant en étage courant une superficie de quelque 1.500 mètres carrés."

* Article du 12 février 2008 de Florence Accorsi

Le concours de la 'tour D2' à la Défense (92) gagné par Anthony Béchu et Tom Sheehan
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER