• Accueil
  •  > 
  • Le Centro Pecci bientôt ouvert !
Rejoignez Cyberarchi : 

Le Centro Pecci bientôt ouvert !

Mario Gianni : Copyright 2019

 

En Italie, après plusieurs années de travaux titanesques pour son extension par l’architecte indonésien basé à Rotterdam, Maurice Nio (NIO architecten), va bientôt ouvrir le seul musée public d’art contemporain construit durant cette dernière décennie : le Centro Pecci de Prato. L’édifice est ressenti comme l’un des points de référence international pour l'expérimentation de plusieurs expressions d'art contemporain à devenir.

 
 
A+
 
a-
 

C’est le plus important musée d’art contemporain en Toscane ainsi qu’un centre d’une renommée mondiale qui ouvrira ses portes en octobre. L’institution fera partie d’un réseau international qui comprend entre autres la Tate Modern de Londres dont la nouvelle aile est conçue par Herzog & de Meuron ainsi que le nouveau Whitney Museum de Renzo Piano à New York.

 

Le vaisseau spatial

 

Le « Centro Pecci » dont l’idée de la fondation revient à l’industriel italien Enrico Pecci en mémoire de son fils disparu a été construit en1988 suivant les plans de l’architecte rationaliste Italo Gamberini. Ayant reçu le soutien de plusieurs fondations y compris celui de la municipalité de Prato ainsi que des habitants de la ville, le musée a constitué un rare exemple de la collaboration entre les institutions publiques et privées. A l’époque, Il s’agissait de la première institution italienne construite pour promouvoir avant tout la recherche artistique.

Pour veiller à ce que les ressources soient dûment mises en valeur, au début des années 2000, l’établissement a décidé de doubler son espace d'exposition et, en même temps, rénover le bâtiment d'origine dont certains aspects étaient devenus obsolètes. Les travaux d'agrandissement, financés par la Municipalité de Prato et la Région de Toscane a commencé en 2006 et a mis l'accent sur la construction d'une nouvelle aile avec un fort impact architectural, relié au bâtiment d'origine dont les fonctions et les services ont été réaménagés et modernisés.

L’extension, en forme de vaisseau spatial conçue par Maurice Nio et intitulée « Sensing the Waves», offrira plus d’espace ainsi qu’une meilleure visibilité concernant les diverses œuvres exposées. Avec plus de mille œuvres de grands artistes internationalement reconnus comme Anish Kapoor, Jan Fabre, Jannis Kounellis ou les grandes personnalités artistiques italiennes du siècle dernier tels que Mario Merz ou Michelangelo Pistoletto,  le « Centro Pecci » possède une collection unique en Italie.

 

Détecteur de créativité

 

Avec sa superficie de 10.000 m², en plus des espaces d'exposition, l’extension comporte des archives et une bibliothèque spécialisée qui compte plus de 50.000 volumes, un théâtre en plein air de 1000 places, un cinéma / auditorium de 140 places, un espace de performance, une librairie, un pub / bistro et un restaurant outre les ateliers et les salles de réunion.

Le projet de Nio entend favoriser la perméabilité entre le centre et son territoire. Le bâtiment existant est entièrement rénové mais garde l’esprit d’autrefois. Quant au nouveau volume où l’architecte joue à merveille avec la transparence et l’opacité, la concavité et la convexité, il semble stimuler la curiosité des visiteurs. Le nom choisi « Sensing the Waves» pour cette nouvelle extension n’est pas anodin, selon son concepteur, il est censé renvoyer les visiteurs vers l’imaginaire de l’antenne de réception capable de détecter et de capter les nouvelles formes de créativité qui voient le jour sur tout le territoire.

« Contrairement au caractère mécanique plutôt rigide (inspiré par l'architecture industrielle à Prato) du musée existant, le nouveau projet semble plus enthousiasmant. Il embrasse le bâtiment existant et frôle seulement là où c’est nécessaire concernant le plan circulaire », raconte son architecte.

Le langage à la fois osé et subtil du « Centro Pecci » va au-delà de la tendance internationale actuelle de réaliser des centres d'art comme des grandes icônes urbaines. En s’ouvrant vers la scène internationale et en renforçant ses liens avec le territoire, le musée semble fixer un nouvel objectif pour les prochaines décennies. Un nouveau théâtre artistique est né en Italie !

 

Sipane Hoh

 

 

 

 

 

 

Centro Pecci
Centro Pecci
Centro Pecci
Centro Pecci
Centro Pecci
Centro Pecci
Mot clefs
Catégories
CYBER