• Accueil
  •  > 
  • Le blanc, le béton et la vue, un trio gagnant !
Rejoignez Cyberarchi : 

Le blanc, le béton et la vue, un trio gagnant !

Ramón Esteve Estudio : Copyright 2019

En Espagne, à Valence, l’architecte Ramón Esteve est en train de finaliser le chantier d’une résidence familiale qui reprend les codes traditionnels des maisons de la région et les intègre dans une construction nouvelle où l’élégance hausse le ton.

 

 

 
 
A+
 
a-
 

Située au sommet d'une colline, dans l’état de Valence réputé pour les logements, la maison conçue par l’architecte Ramón Esteve se base sur les conditions extrêmes de la terre dans le but de s’intégrer à la pente pour obtenir une vue sur le paysage environnant.

 

Légèreté et transparence

 

La maison dont la surface est d’environ 610 m² se compose d'un ensemble de boîtes qui s’installent sur la pente et habitent le lieu. Tandis que la partie inférieure de la maison se fond dans le sol, le niveau supérieur s’ouvre sur l’avant et l’arrière: d’une part la vue sur le large et un horizon reflété par la piscine et d’autre part les belles perspectives qu’offre la forêt méditerranéenne avoisinante.

 

La terrasse et la piscine qui surplombe les chambres à coucher ainsi que la salle de gym, ont été conçues comme une extension de l'intérieur qui relie la maison avec le paysage. Une sensation de légèreté et de transparence émane de l’ensemble grâce aux immenses ouvertures qui s’ouvrent sur les environs. 

 

Concernant les matériaux, l'expressivité des matières premières utilisées développe le côté monumental de la résidence qui ressemble à une sculpture en béton blanc où un escalier central en onyx jaune rétro éclairé traverse l’ensemble de bas en haut.

 

Quant aux grandes dalles en pierre naturelle, elles donnent à la maison un caractère tectonique qui relie métaphoriquement cette dernière aux entrailles de la terre.

 

Discrètes touches de couleur

 

L’intérieur, épuré est également de couleur blanche, quelques touches de marbre ou de bois sont censées briser subtilement l’harmonie sereine qui s’y dégage tout en gardant une grande part d’élégance.

 

L’architecte a conçu minutieusement les moindres détails qui devraient rehausser la valeur de chaque entité. L’ensemble est lumineux grâce aux grandes baies vitrées mais aussi grâce à la blancheur immaculée qui donne un sentiment d’ampleur. Les espaces sont généreux et les limites entre intérieur et extérieur sont délicieusement brouillées, la maison fait partie intégrante du paysage idyllique où elle se trouve.

 

Baptisée « Quarry House », la résidence qui petit à petit voit le jour sur les collines espagnoles est un produit unique qui une fois terminé joindra l’utile à l’agréable.

 

Sipane Hoh

 

Les photos: © Ramón Esteve Estudio

 

Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Quarry House
Mot clefs
Catégories
CYBER