• Accueil
  •  > 
  • L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
Rejoignez Cyberarchi : 

L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?

© Vincent Callebaut Architectures : Copyright 2017

 

Les tours et toujours les tours, un débat qui n’en finit pas, qui revient à Paris sans cesse à chaque changement de conseil municipal. Cette fois-ci l’habit est différent mais le contenu reste le même : comment densifier Paris tout en lui redonnant le statut d’une ville connectée et à la fois durable ? Découverte de l’une des réponses qui vient de l’architecte Vincent Callebaut et qui s’intitule : « PARIS SMART CITY 2050».

 

 
 
A+
 
a-
 

« PARIS SMART CITY 2050 » est un travail de réflexion et de recherche de la part de Vincent Callebaut en étroite collaboration avec les ingénieurs de « Setec Bâtiment » durant l’été 2014 en réponse au Plan Climat Energie de la Ville de Paris qui vise à réduire 75% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. A travers huit prototypes de gratte-ciel mixtes, l’architecte propose de « lutter contre l’effet d’îlot de chaleur urbain tout en densifiant la ville ».

 

Des p’tites tours, des grandes tours, ça vaut le détour !

 

Les huit bouquets de tours sont implantés dans des arrondissements prédéfinis et portent des noms différents. Alors que les « Mountain towers », des tours végétales, solaires et hydrodynamiques visent à réanimer, à densifier et à naturaliser de nouveau l’urbanisme existant, seront implantées dans le premier arrondissement ; les « Antismog towers » qui sont des tours dépolluantes photo-catalytiques s’implanteront sur un corridor écologique (par exemple dans le 14ème arrondissement). Quant aux « Photosynthesis Towers » destinées au 15ème arrondissement elles accentuent la curiosité par leur aspect spiralé et aux bio-façades d’algues vertes. Sans parler des « Bamboo Nest Towers » qui sont des tours maraîchères thermodynamiques aux balcons potagers censées s’implanter dans le 13ème arrondissement.

 

L’architecte a aussi prévu les « Honeycomb Towers » qui comme un nid d’abeilles aux alcôves hexagonales se grefferont quelque part dans le 20ème arrondissement et offriront des potagers et des vergers suspendus aux habitants. Dans le 19ème arrondissement voisin, les « Farmscrapers Towers » ont pour but de ramener la campagne au cœur de la ville en y rétablissant les modes de production alimentaire. Un peu plus loin, dans le 10ème arrondissement, dans les environs de la gare du nord, l’architecte prévoit d’installer les « Mangrove Towers », des gratte-ciel mixtes qui vu leur typologie inspirée des palétuviers, se marieront avec les quais de la Gare du Nord et se ramifieront entre elles pour former un écosystème résiliant au dérèglement climatique.

 

Les passerelles vers le futur

 

Et finalement les « Bridge Towers », deux tours jumelles à énergie positive censées enjamber la Seine, se fondre avec les ponts du boulevard périphérique déjà existants pour relier les 15ème et 16ème arrondissements ainsi que le 12ème et le 13ème arrondissements. Des tours qui non seulement formeront un extraordinaire trait d’union entre deux rives mais aideront à la crise du logement via leurs programme mixte qui prévoit entre-autres des logements sociaux et d’équipements collectifs.

 

« Paris Smart City 2050 » fait un bond dans le futur avec un retour à la nature mais dans la ville dense, en présence de gratte-ciel géants de formes organiques alliant les diverses aspirations des parisiens avec le dérèglement climatique qui semble pointer le nez partout depuis un moment, serait-ce une belle utopie ou bien un projet couteux certes mais innovant et réalisable ? L’avenir nous le dira.

 

Sipane Hoh

L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
L’avenir de Paris passe-il par les gratte-ciel à énergie positive ?
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER