• Accueil
  •  > 
  • L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
Rejoignez Cyberarchi : 

L’architecture polyvalente de Fresh Architectures

© Julien Mignot : Copyright 2019

 

A la fois polyvalente et pluridisciplinaire, Fresh Architectures, l’agence fondée par le trio Julien Rousseau, Ulisse Gnesda et Luca Battaglia constitue aujourd’hui, l’aboutissement d’un remarquable parcours qui se caractérise par sa grande persévérance.

 
 
A+
 
a-
 

Entourés par une équipe performante et soudée constituée de 31 personnes, les trois associés de Fresh Architectures stabilisent les jalons que Julien Rousseau a posés en 2007 à la création de l’agence parisienne. Depuis, cette dernière s’est développée en France et à l’international et propose une architecture transdisciplinaire d’une qualité irréprochable.

 

Qui va piano va sano

 

L’une des caractéristiques de Fresh Architectures est le fait de réussir à proposer de l’architecture créative et audacieuse, sans oublier les intérêts du client et l’expérience de l’utilisateur final. En effet, malgré le nombre important des projets en cours ou réalisés, les architectes gardent les pieds sur terre. Conscients des diverses difficultés du métier mais aussi des aléas des normes et des exigences de chaque époque, le trio défend une discipline capable de durer dans le temps. Chacun des trois architectes a un rôle différent dans l’agence mais les décisions se prennent toujours à l’unisson. 

«Jusqu’à présent la communication n’était pas notre priorité » Déclare Julien Rousseau. En effet, le nom de Fresh Architectures n’est pas toujours présent sur les premières pages des derniers magazines d’architecture mais il apparaît discrètement et par petites touches quand il faut et là où il faut. « Nous étions préoccupés d’abord par l’agence, il fallait constituer quelque chose de solide pour pouvoir durer » Souligne l’architecte qui possède un parcours remarquable. Parce que l’étudiant qui a commencé ses études d’architecture en France et les a continué en Angleterre, a travaillé à Pékin mais surtout auprès des grandes pointures mondiales comme Fosters + Partners à Londres, Fuksas à Rome et Renzo Piano à Paris où il a œuvré sur le projet londonien emblématique The Shard. « J’ai beaucoup appris » dit-il avec modestie en soulignant qu’ailleurs « il y a de formidables projets, l’ambition architecturale se mondialise ! ».

Malgré tout, après avoir vécu de telles expériences, le moment était propice pour fonder sa propre structure d’architecture. Le choix français semblait une évidence. Le constat de Julien Rousseau est le même qu’un bon nombre d’architectes qui s’installent en France, les concours où mêmes les agences d’architecture les plus modestes peuvent prétendre à participer. En plus, Julien Rousseau et Luca Battaglia se sont connus à l’époque où ils travaillaient chez Renzo Piano, depuis, ils ont souhaité fonder ensemble une structure commune. Aujourd’hui, Fresh Architectures œuvre en France mais avec des clients qui viennent du quatre coins du continent. Une pluralité qui exige non seulement une grande polyvalence de la part des architectes mais aussi une certaine maturité qui les aide à mieux évoluer.

Le MIPIM ? Oui, Fresh Architectures y participe toujours, nous informe Julien Rousseau sans oublier de préciser avec enthousiasme qu’il va de Paris à Cannes à vélo avec un groupe d’amis du monde du bâtiment. Un petit voyage de plusieurs jours dont le but est de collecter des fonds reversés ensuite à des associations caritatives.

 

Une agence conforme aux projets

 

Fresh Architectures possède de multiples projets aux programmes divers, citons par exemple les 129 logements en accession et locatif intermédiaire à Massy, les 166 logements sociaux et en accession, une crèche et des commerces à Bobigny et d’autres opérations à Nanterre, Asnières, Rennes et Versailles. Parmi les projets en cours, nous pouvons citer le projet majeur de la transformation du 50 Avenue Montaigne où il s’agit de la réhabilitation de bureaux et d’un hôtel particulier, une réalisation atypique ouvrant la voie à une nouvelle génération d’espaces de travail/vie, qui se glisse derrière la façade néo-classique et dont la livraison est prévue pour 2019. De même, le complexe mixte sur le pôle Héloïse à Argenteuil où 150 logements cohabitent avec des commerces, une salle de spectacle et un cinéma.

L’agence s’intéresse particulièrement aux nouveaux modes de consultation des créateurs à travers des idées comme « Réinventer Paris », « Inventons la Métropole du Grand Paris » « Imaginons Paris » mais aussi « Reinventing cities » sur deux sites milanais, pour assembler et activer les processus créatifs dans une démarche partenariale. Fresh s’illustre notamment à l’occasion du concours « Réinventer Paris I » sur lequel elle a été sélectionnée mais pas retenue, en proposant un édifice de 50 mètres en bois à l’emplacement de la gare Massena. De même sur sa présélection sur plusieurs sites de la Métropole dont le site du Quai d’Issy avec le développeur néerlandais EDGE. Tous ces programmes montrent encore une fois la polyvalence des architectes. L’agence a reçu plusieurs distinctions (dont la ADC Awards dans la catégorie IGH) concernant le projet Allure, une nouvelle construction inaugurée en 2018, érigée dans le quartier des Batignolles en collaboration avec l’agence ITAR.

Par ailleurs, Julien Rousseau ne cache pas son intention de participer au grand débat sur l’architecture. En effet, conscient du rôle de l’architecte et sensible à tout ce qui touche à la profession, l’homme de l’art souhaite apporter son savoir mais aussi donner son avis sur l’architecture en France et sur l’impact des changements subis par la discipline ces dernières années. 

Fresh Architectures vient récemment de déménager au 64, rue de Crimée, dans des locaux plus vastes, généreux qui, selon Julien Rousseau, correspondent mieux aujourd’hui, à l’image de la structure. En effet, il s’agit d’un emplacement idyllique qui donne sur le parc des buttes de Chaumont d’une part et sur une grande terrasse extérieure d’autre part. L’ensemble concentre en un seul lieu des espaces de travail et de bien être, en somme une manière de rendre plus agréable le quotidien des usagers. Mis à part les grandes baies vitrées qui donnent sur l’extérieur, l’intérieur reste sobre, immaculé et pratique. C’est un lieu de travail mais aussi de vie qui prend soin des divers souhaits des utilisateurs des lieux, un principe qui semble s’appliquer à tous les autres travaux de l’agence.

 

Sipane Hoh

L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
L’architecture polyvalente de Fresh Architectures
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER