• Accueil
  •  > 
  • La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
Rejoignez Cyberarchi : 

La tour Hypergreen de Jacques Ferrier

© Cyberarchi 2018

Le projet de recherche Hypergreen mené par l'agence Jacques Ferrier Architecte, en partenariat avec le Groupe Lafarge, est un concept de tour au programme mixte destiné à s'établir dans les grandes mégalopoles mondiales (Shanghai, Hong-Kong, Tokyo, Sao Paulo...). Détails de conception expliqués par Jacques Ferrier.

 
 
A+
 
a-
 

Note de la rédaction : Le texte ci-dessous (daté du 9 mars 2006) est issu du communiqué de presse publié par Lafarge à l'occasion du MIPIM. Nous en avons retenu l'aspect architectural manifestement écrit par Jacques Ferrier. Une interview vidéo de Jacques Ferrier sur le projet Hypergreen est consultable sur le site Internet de Lafarge (www.lafarge.com)

Hypergreen, un concept de tour pour des villes plus durables

Dans un contexte de très forte densité de population, de pression foncière importante et de pollution galopante, cette tour se propose d'être un bâtiment responsable d'un point de vue environnemental, intégré dans le paysage urbain et connecté à la ville : une tour écologique. Par son échelle et sa verticalité, la tour est une opportunité de concevoir une construction exemplaire en terme de développement durable. Afin d'atteindre ce but, la tour se doit d'être faible consommatrice d'énergie ; mieux, de produire l'énergie nécessaire à sa propre consommation. Elle a donc largement recourt aux énergies renouvelables : utilisation de puits canadiens, de pompes à chaleur géothermiques, installation de panneaux photovoltaïques, de turbines à vent...

Mais au-delà de l'intégration de technologies environnementales de pointe, la tour Hypergreen est d'abord conçue structurellement sur des critères de développement durable : c'est une tour orientée qui repense entièrement ce que peut être le gratte-ciel en béton du futur. La forme, la façade, la répartition des divers éléments du programme tiennent compte de l'orientation, à l'opposé des tours actuelles, indifférentes au contexte climatique. C'est aussi une tour qui utilise au mieux les dispositifs constructifs pour être économe, sûre et recyclable.

Stabilité au vent et résistance aux secousses sismiques : La stabilité de la tour, haute de 246mètres, est assurée par un système de contreventement innovant : fabriquée en béton ultra haute performance Ductal®, la résille contreventante en façade permet de libérer le noyau central de l'immeuble. Elle assure la stabilité horizontale de la tour. Non porteuse, elle est donc légère.

Facilité de mise en oeuvre et programme : La descente des charges s'effectue via des poteaux répartis, offrant plus d'autonomie et d'adaptabilité à la structure par rapport à une descente via le noyau central ou la façade. Ces charges sont supportées par la structure intérieure renforcée construite en Agilia®.

Démontage simple et sans poussière : La construction comme le démontage de la tour sont simplifiés grâce à la préfabrication des éléments qui la composent. Il n'est pas nécessaire de couler les pièces en béton sur place. Il suffit de les monter directement. Ceci permet un chantier propre, rapide et animé par un souci de sécurité maximale. Ceci permet aussi le démontage complet et sans poussière de la tour ainsi que la possibilité de la construire à nouveau avec ces mêmes éléments, dans une recherche de grande flexibilité. Il s'agit de la première tour en béton totalement préfabriquée.

Ductal®, un béton à ultra hautes performances : Grâce sa composition fibrée et sa légèreté, Ductal® possède une très haute résistance en traction comme en compression et une ductilité unique, très appropriées pour des structures anti-sismiques. Les 2 à 4% de fibres métalliques ou organiques qu'il contient permettent l'absence totale d'armatures passives, facilitant la création de formes complexes de grande dimension et d'éléments très fins. Ductal® offre des structures plus légères, tant en volumes qu'en poids, nécessitant moins de matériaux, permettant des modes de fabrication simplifiés (la préfabrication peut réduire les délais), et la réduction du transport. Sa très faible porosité offre à Ductal® durabilité et forte résistance aux agressions extérieures comme l'abrasion, les intempéries et la pollution. Ductal® peut être utilisé comme un béton autoplaçant.

Agilia®, un béton à haute valeur ajoutée : Agilia® est un béton autoplaçant ou autonivelant grâce à sa grande fluidité, qui lui permet de remplir aisément tous les coins et recoins d'un coffrage ou d'un moule, et de s'étaler sans efforts. Cette fluidité, qui le rapproche d'un liquide, rend inutiles certaines étapes physiques pénibles ou bruyantes nécessaires avec les bétons classiques, telles que la vibration. De ce fait, la mise en oeuvre d'Agilia® est plus facile, plus rapide et plus soignée pour un résultat de qualité supérieure. Après plusieurs années de recherches sur sa composition, les additifs superplastifiants, sa fabrication et toutes les étapes de sa mise en oeuvre, la solution Agilia® assure la robustesse, l'esthétique, la qualité et la régularité du matériau partout dans le monde.

Programme conçu en fonction de l'orientation : L'orientation de la tour influe le programme avec une recherche d'optimisation du comportement climatique. Des complexes dont l'exploitation ne nécessite pas d'ouverture lumineuse sont privilégiés sur les côtés non ensoleillés. A l'inverse, les espaces verts profitent d'un ensoleillement maximal, au même titre que les logements et les bureaux.

Une tour économique voire productrice d'énergie

Eoliennes : Placées au sommet de la tour, les turbines à vent produisent de l'électricité à partir de l'énergie éolienne, amplifiée par la ventilation maîtrisée de la résille orientée.
Résille ajourée : La résille est ajourée pour optimiser le passage de la lumière naturelle vers l'immeuble. Son rôle de double peau tempère le climat intérieur et permet de limiter les besoins en chauffage et en rafraîchissement.
Eaux de pluies réutilisées : Après filtration, les eaux de pluie sont réutilisées pour les installations sanitaires et les jardins. La résille en Ductal® soutient les collecteurs d'eaux pluviales, captées par des petits canaux situés dans la résille.

Panneaux photovoltaïques : 3.000m² de cellules photovoltaïques soutenues par la résille produisent de l'électricité à partir de l'énergie solaire à raison de 600.000 kWh par an.
Puits canadiens : Il s'agit de tuyaux dans lesquels circule l'air entre 14 et 16°C. Ils permettent de rafraîchir l'air neuf en hiver et de le pré refroidir en été. Le complément de chaud et de froid est assuré par une centrale de traitement de l'air.
Matériaux recyclés : Les matériaux utilisés dans le projet privilégient les produits Lafarge recyclés ou facilement recyclables.
Serres tempérées : Par leur effet d'espace tampon, elles créent un microclimat tempéré pendant toute l'année. La végétation assure une protection solaire des façades exposées et rafraîchit la serre. Le pac de ressources naturelles assure le complément de chauffage et de rafraîchissement. Elles s'assimilent à un poumon vert à l'intérieur du bâtiment.

Les courants porteurs en ligne : Ils véhiculent l'information. Ils permettent de passer de quatre réseaux à un seul : à la fois électrique, téléphonique, informatique et de gestion technique.
Le gestionnaire d'énergies renouvelables : Connecté à un serveur local, il permettra d'anticiper et d'optimiser les recours aux EnR en fonction des conditions météorologiques. Grâce à l'ensemble des systèmes d'énergie renouvelable qu'elle utilise, la tour couvre à elle seule 70% de ses besoins énergétiques.

Multifonctions : Bureaux, logements, jardins, commerces et loisirs, parkings. Grande souplesse d'utilisation, facilement transformable. La conception même de la tour offre une surface exploitable de plus de 94.000m². En fonction de leur emplacement dans l'immeuble, les parcelles de surface sont utilisées à des fins très variées, donnant vie à la tour 24h sur 24.

Des parkings conçus comme des lieux d'accueil qui irriguent la tour : Grâce à sa conception en puit et en patios, l'aération et l'éclairage du parking s'effectuent le plus naturellement possible. Le jour, ils accueillent les employés des bureaux, les clients des commerces et les autres visiteurs de la tour. La nuit, ce sont les habitants et les clients des commerces nocturnes qui y prennent place.

Fiche technique :
Maître d'ouvrage : groupe Lafarge
Maître d'oeuvre : agence Jacques Ferrier
Auteur : Jacques Ferrier ; architectes : François Marquet (directeur de projet), Adrien Pineau (chef de projet), Corentin Lespagnol (responsable infographie)
BET : ADC + CE Ingénierie ; HQE : bureau d'études Tribu
Programme mixte tertiaire et services : bureaux, logements, commerces, centre de conférence, hôtel-restaurant, sport/SPA, jardins. 60 étages (250m de haut) + parking pour les voitures et les vélos.
Surface : 99.000m²
Energie : cellules photovoltaïques : 3.000m² en façade ; capteurs solaires sous vide au sommet : 900m² ; une usine à vent regroupant 10 turbines au sommet.
Commande directe 2005.

La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
La tour Hypergreen de Jacques Ferrier
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER