• Accueil
  •  > 
  • La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
Rejoignez Cyberarchi : 

La seconde vie de l’hôtel « Le Général »

Gilles Trillard : Copyright 2017

 

A Paris, non loin la Place de la République, entre le Marais et le canal Saint-Martin, le fameux hôtel « Le Général » vient de subir une nouvelle réhabilitation. Son architecte, Jean-Philippe Nuel qui avait déjà donné vie dans les années 2000 revient sur le même théâtre de jeu pour un nouveau lifting et un univers sur-mesure.

 
 
A+
 
a-
 

Depuis une dizaine d’années « Le Général » est devenu un hôtel de référence. Toujours à la recherche des nouveautés et en phase avec son époque, l’équipement de prestige et son univers particulier traduisent les valeurs de diverses générations. Les conceptions de Jean-Philippe Nuel trouvent de nouveau leur public.

 

La diversité Généralisée

 

« Le Général se veut un lieu de vie, de partage où chacun peut laisser la trace d'un instant ou d'une rencontre. Même dans le calme apaisant de la chambre, une fenêtre est ouverte sur un autre espace, une autre vie, une rencontre virtuelle qui nous renvoie à notre propre image », raconte Jean-Philippe Nuel qui part à l’aventure mais trace toujours sa signature particulière reconnaissable de tous.

Un parfum d’élégance mêlant savamment plusieurs fragrances du design caractérise l’atmosphère particulière du lobby de l’hôtel. Le visiteur qui franchit le pas et entre dans l’espace coloré aux détails soignés se sent comme chez lui. Pas de réception ! De quoi mettre mal à l’aise ? Certainement pas. Il s’agit d’une volonté de la part de l’architecte qui rend l’ensemble accessible à tous. Cependant, une foule de détails attirent l’attention. Par ici les photos sur les murs, par là le motif du tapis et un peu plus loin les livres sur les étagères de la bibliothèque. Sans parler des anciens vinyles posés sur le tourne-disque ou les piliers devenus des supports d’expressions. Tout est minutieusement étudié pour donner l’impression que l’espace pourtant public n’est qu’un lieu privé. Ainsi, chaque visiteur est invité à laisser un livre, écouter de la musique, écrire un poème comme s’il laissait une trace de son passage. Au fil du temps, ces empreintes personnelles sont supposées constituer l’identité du lieu. Une idée ingénieuse selon laquelle « Le Général » devient un espace de partage et de vie.   

Jean-Philippe Nuel a voulu exprimer également le lien fort qui lie ce lieu emblématique avec son environnement. En témoigne les skate-boards déclinés en oeuvres d’art par l’artiste Chris Calvet et deux vélos Martone que le visiteur aperçoit dès l’entrée. Une certaine identité est donc créée ainsi qu’un rapport au quartier où se trouve l’établissement. Une escapade parisienne qui finit par une halte dans ce lieu atypique ? Pourquoi pas finalement.

 

Du Général au particulier

 

Dans le prolongement du lobby se trouve le bar. Ouvert sur le reste, il se présente comme un espace vivant à l’instar d’une grande cuisine conviviale. Les visiteurs découvrent des lettres géantes chinées aux puces qui constituent le mot AMOUR. Selon son concepteur il s’agit d’un décor original pour ceux qui veulent immortaliser un instant de joie partagé.

Les chambres de l’établissement offrent un univers blanc et épuré qui contraste avec l’ambiance panachée des espaces publics. Quelques rares touches dorées viennent ponctuer l’atmosphère feutrée des chambres à coucher. De grandes photos s’apparentent à des fenêtres percées comme si elles donnaient sur l’immeuble d’à côté. Quant au plafond, il affiche fièrement la devise de l’hôtel : « Le Monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ».

Dans « Le Général » la recherche permanente de la relation même virtuellement avec le monde qui nous entoure est une volonté de la part de l’architecte qui a mis tout en œuvre pour un résultat des plus révélateurs. Un travail fin qui redonne au lieu la nouvelle vie qu’il attendait.

 

Sipane Hoh

La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
Le Général
Le Général
Le Général
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
La seconde vie de l’hôtel « Le Général »
Mot clefs
Catégories
CYBER