• Accueil
  •  > 
  • La réforme des SDAP : entre inquiétude et corporatisme !
Rejoignez Cyberarchi : 

La réforme des SDAP : entre inquiétude et corporatisme !

De courriers en réunions avec le ministère de la Culture, les SDAP (1) n'en finissent pas de dénoncer une réforme dont l'objet est de les faire passer de la tutelle des préfectures à celle des directions régionales des affaires culturelles (DRAC), indique le quotidien Le Monde, début avril.

 
 
A+
 
a-
 

Les SDAP craignent, en effet, que cette fusion n'affecte la qualité de leur travail, ne réduise leur budget, ne les conduise à se recentrer sur le patrimoine au détriment de leurs missions de conseil à la construction et de promotion de l'architecture.

Inquiétude ou corporatisme ? Selon Le quotidien national, il y a un mélange des deux dans la mesure où "la plupart des chefs de SDAP sont des architectes des bâtiments de France (ABF) relativement autonomes, qui craignent d'être soumis demain au contrôle serré du DRAC ou à l'autorité d'un chef de service régional issu d'un autre corps".

(1) Les services départementaux d'architecture et du patrimoine (SDAP)

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER