• Accueil
  •  > 
  • La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
Rejoignez Cyberarchi : 

La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture

© VIB Architectures : Copyright 2017

 

Derniers jours pour aller voir l'expo à la Galerie d'architecture ! Remarquée en 2005 en obtenant le Prix de la Première Oeuvre avec le Centre de Neuroimagerie de Caen, l’agence VIB (Bettina Ballus et Franck Vialet) poursuit son parcours et revient sur ses projets d’équipements conçus dans toute la France entre 2009 à 2017, dans une expo qui s'achève ce samedi 17 juin.

 
 
A+
 
a-
 

VIB s'expose à la Galerie d'Architecture (rue des Blancs manteaux à Paris) jusqu'au 17 juin. Pour une fois ces bâtiments d’intérêt public ont été "ouverts au public" à travers une mise en scène présentant les étapes de conception et de réalisation. VIB architecture fait « tomber les clôtures de chantier pour laisser entrevoir le résultat d’années de recherche sur ce que seront les laboratoires de demain. »

Par leur fonctionnement, qui nécessite une réorganisation perpétuelle des surfaces, selon des programmes scientifiques protéiformes, ces bâtiments appellent à une architecture évolutive tridimensionnelle. Doté d’une haute technicité, l’environnement des chercheurs ne doit pas ressembler à une machine anonyme, mais véhiculer une identité forte à rayonnement international, qui met le bien-être du chercheur au premier plan. Ainsi les facteurs temps et humain insufflent vie et raison aux ouvrages dessinés par l’agence.

 

Centre de Neuroimagerie à Caen, 2005

 

 

Fondée par Bettina Ballus et Franck Vialet, VIB architecture a été remarquée en 2005, en obtenant le Prix de la Première Œuvre du Moniteur pour le Centre de Neuroimagerie construit à Caen. Il s'agit de laboratoires de recherche en neuro-imagerie destinés à accueillir 250 chercheurs, deux IRM et leurs bureaux. La démarche environnementale y est prévalente : la relation avec l’environnement, la gestion de l’énergie, l’entretien et la maintenance font partie des problématiques de création.

 

Les Silos 13 à Paris, 2014

 

 

L'agence a su depuis développer sa notoriété grâce à plusieurs projets emblématiques. En 2014, elle signe l’une de ses réalisations les plus singulières, les Silos 13 à Paris. Centre de distribution de ciment, le projet occupe un site réduit, habitant en partie le dessous du périphérique. Il fait face à l’hôtel industriel Berlier réalisé par Dominique Perrault et équerre d’argent 1990, et sera prochainement voisin d’une tour de 180m signée Jean Nouvel.

Opération préalable à la réalisation d’un nouveau quartier d’habitation et d’activité à l’Est de Paris, le projet est le fruit d’une volonté collective de reconquérir les friches ferroviaires tout en conservant l’activité industrielle dans le tissu urbain. Par l’utilisation de procédés constructifs habituellement réservés aux ouvrages d’arts, le béton a pu être décliné de différentes manières mettant en avant ses qualités structurelles, plastiques et de textures dans le but de créer un nouveau paysage industriel homogène et vivant à la fois.

 

Le Medical Training Center de Rouen, 2015

 

 

Livré en 2015, le Medical Training Center à Rouen s’intègre dans le site de la ZAC Rouen Innovation Santé qui propose de nouveaux aménagements aux portes du centre-ville de Rouen, afin d’y créer un pôle majeur d’activités et de technologies de la Santé. Les niveaux supérieurs sont organisés sur un plan rectangulaire qui libère une toiture végétalisée à l’ouest.

Cette orientation en strates Nord-Sud s’inspire du masterplan de la ZAC, où les immeubles alternent avec des espaces verts, afin d’ouvrir les vues vers les coteaux. A travers le motif de la façade, on n’aperçoit qu’une partie de ce qui se passe à l’intérieur du bâtiment. Le dessin des façades, fait de lignes variables, transcrit d’une manière géométrique les pulsations qui animent le MTC.

 

Le Neurocampus de Bordeaux, 2016

 

 

Puis en 2016, c'est le Neurocampus à Bordeaux. Deux bâtiments existants réunis autour d'un nouveau bâtiment central forment un ensemble de plateaux expérimentaux de pointe au service de la recherche sur le système nerveux et ses maladies. Le contexte urbain est serré, d'où la forme caractéristique du nouveau bâtiment, qui permet aussi de proposer une organisation fonctionnelle efficace et évolutive à la fois.

La grande compacité volumétrique du nouveau bâtiment vient réduire l’impact sur son environnement. Elle aide également à réduire les déperditions et ainsi les dépenses énergétiques. Partant d’une forme cubique, chaque étage a été articulé différemment pour réagir sur son voisinage, soit pour dégager des vues, soit pour resserrer des liens. Le plan du rez‐de‐chaussée est pivoté d’une telle manière à ouvrir l’espace extérieur entre les trois bâtiments pour mieux dégager les entrées. Il permet aussi de se reculer de la zone résidentielle au Sud‐ouest et de créer un parvis exposé au soleil.

En conclusion l'agence VIB est avant tout spécialisée dans les bâtiments voués à la santé et à la recherche. Mais elle a aussi réalisé des logements, des bureaux et des équipements. Elle faisait d'ailleurs partie des équipes en lice pour la Médiathèque de Saint-Leu à La Réunion, projet que nous avons publié la semaine dernière.

 

Laurent Perrin

 

La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
La recherche protéiforme de l'agence VIB Architecture
Mot clefs
Catégories
CYBER