• Accueil
  •  > 
  • La longère brute de Bruz
Rejoignez Cyberarchi : 

La longère brute de Bruz

Jeremías Gonzalez : Copyright 2019

A Bruz (Ille-et-Vilaine), dans les faubourgs de Rennes, dans une zone protégée connue pour ses habitations traditionnelles, en référence aux anciennes « longères bretonnes », les architectes de l’Atelier 56S ont réalisé une maison qui amène un air de nouveauté et ne laisse pas indifférent. Découverte d’une habitation à la fois simple et raffinée.

 
 
A+
 
a-
 

La parcelle se situe dans un quartier résidentiel fortement influencé par le caractère classique de l'architecture locale. Dans une zone protégée par les architectes des bâtiments de France, José Prieto et Fanny Landeau ont souhaité construire une maison contemporaine qui tranche avec l'existant tout en gardant à l'esprit ce dernier. Un exercice difficile, une réalisation délicate à mettre en œuvre vu le contexte d'une part et les attentes des propriétaires des lieux d'autre part. Pour cela, un volume simple, mathématique, compact avec un rez-de-chaussée longitudinal, inspiré de l'existant, a été le point de départ.

Le programme est divisé en deux parts distinctes, de base un rez-de-chaussée avec les pièces de vie et au dessus, un étage consacré à la partie nocturne (les chambres à coucher et dépendances). Entre les deux étages, ont été créées deux failles qui tout en séparant les trois chambres à coucher, améliorent les puits de lumière et créent des rapports transversaux du haut en bas. Les deux fentes abritent également un hangar et une terrasse.

La structure de la maison est constituée en bois couplé à une isolation en laine de verre dans sa partie intérieure et doublé en fibre de bois vers l'extérieur. C'est un montage qui donne au final un mur de trente centimètres d'épaisseur.

L'orientation de la construction a été minutieusement étudiée, il en ressort un projet complètement clôt vers le nord et ouvert vers le sud. Par conséquence, les larges ouvertures garantissent à l'intérieur un grand apport thermique et une abondante luminosité. Un système de brise-soleil coulissant, constitué de lattes de bois montées verticalement, se griffe à la façade sud et protège les habitants des surchauffes pendant la saison chaude. Accessoirement, il permet aussi de préserver la vie privée en soirée. L'intérieur est épuré, la couleur blanche y règne et le bois y est omniprésent. Les détails sont soignés, l'ensemble est accueillant et semble amplifier une surface qui fait 82 m², les espaces sont optimisés.

Baptisée « Maison L », la résidence conçue par l'atelier 56S et qui, selon les architectes s'apparente à une réinterprétation de l'architecture locale, apporte un nouveau souffle tout en gardant la typologie des maisons alentours. La traditionnelle « longère bretonne » serait-elle en voie de mutation ?

 

Sipane Hoh

Les photos : © Jeremías Gonzalez

La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
La longère brute de Bruz
Mot clefs
Catégories
CYBER