• Accueil
  •  > 
  • La jeunesse d'Eric Cassar n'est pas une fatalité, le temps travaille pour lui
Rejoignez Cyberarchi : 

La jeunesse d'Eric Cassar n'est pas une fatalité, le temps travaille pour lui

"Je suis jeune mais ça fait un moment que je réfléchis", explique le (encore) jeune architecte Eric Cassar. "L'objectif est de réaliser le meilleur projet, pas celui qui plaît", poursuit-il. Dit autrement, il a fait beaucoup de concours, tous perdus, ou presque. Pourtant sa passion de l'architecture ne se dément pas. A raison ? A vous d'en juger. Son travail en images.

 
 
A+
 
a-
 

Lire également nos articles :
>> 'Les émois du jeune Cassar (Arkhenspaces)' ;
>> 'Maison des arts et de la culture (Beyrouth) : "un lieu d'envol et de rassemblement"'.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER