• Accueil
  •  > 
  • La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
Rejoignez Cyberarchi : 

La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue

© Michel Denancé : Copyright 2018

 

Pour fêter l’arrivée du Printemps, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose au grand public des visites guidées nocturnes permettant d’accéder notamment au dernier étage de la Fondation, réservé habituellement aux chercheurs.

 
 
A+
 
a-
 

Derrière la façade sculptée par Auguste Rodin vers 1869, Renzo Piano a édifié une coque de cinq étages recouverte de 5 000 volets protecteurs. Elevé au milieu d'un jardin, le bâtiment contemporain fait resplendir le luxe des matériaux. Outre sa verrière aux deux niveaux supérieurs, l'intérieur mêle un subtil mélange de bois et d'acier, qui offre à la Fondation un caractère unique en son genre.

Entièrement consacré au septième art, le nouveau siège de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ouvert en 2014 se veut un lieu cinématographique pluridisciplinaire, accessible à tous. Une salle de cinéma principalement dédiée aux films muets, des espaces d’exposition présentant un patrimoine considérable, un centre de recherche et de documentation ainsi qu’un espace réservé aux ateliers pédagogiques sont à découvrir.

 

Un lieu dédié à l'histoire du cinéma

 

C’est sur l’avenue des Gobelins, à l’emplacement d’un ancien théâtre, que se dresse ce nouveau bâtiment d’une superficie de 2 200 m2. Celui-ci est composé de cinq étages, d’un rez-de-chaussée et d’un niveau inférieur. Le rez-de-chaussée, dégagé pour l’accueil, permet d’offrir une vue traversante depuis l’avenue vers un jardin en fond de parcelle. Le sous-sol accueille une salle de projection de 68 fauteuils, tandis que le premier étage est destiné à la présentation des collections permanentes. Les étages 2 et 3 abritent, dans des espaces fermés, les archives papier de Pathé. Enfin le dernier étage organisé en mezzanine accueille les bureaux de la fondation et les chercheurs venant consulter les archives.

Un calme absolu émane du jardin de 200m2 arboré de Bouleaux, pourtant visible depuis l’avenue des Gobelins. On voit sur les murs voisins les traces de l’ancien cinéma, laissant deviner sa forme. En regardant l’arrière du bâtiment on peut voir une partie des 7000 lamelles recouvrant l’ensemble. Elles sont toutes uniques et faites en aluminium anodisés pour une meilleure résistance à l’usure, à la corrosion et à la chaleur. Le bâtiment est équipé d’un puit canadien, qui permet de réguler la température du bâtiment en faisant circuler l’air dans un conduit enterré.

Bâti en 1869 par l’architecte Alphonse Cusin (Gaîté Lyrique), Le Théâtre des Gobelins fut un lieu culturel actif du XIIIe arrondissement. Sa façade, œuvre d’Auguste Rodin, est classée aux monuments historiques. Les deux figures qui y sont sculptées représentent le Drame (l’homme) et la Comédie (la femme). Le théâtre a été transformé en cinéma, le Gaumont Gobelins-Rodin, qui ferma ses portes en 2003. Il est désormais reconverti en un lieu dédié à l’histoire du cinéma.

 

Prochaines visites :
Jeudi 24 mai à 18h30
Mardi 12 juin à 18h30
Mercredi 27 juin à 18h30 - EN ANGLAIS

La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
La Fondation Pathé comme vous ne l'avez jamais vue
Mot clefs
Catégories
CYBER