• Accueil
  •  > 
  • La fondation EDF récompense cinq architectes
Rejoignez Cyberarchi : 

La fondation EDF récompense cinq architectes

La Fondation Electricité de France a remis mi-juin 2004 ses traditionnelles bourses à destination des jeunes architectes. Les architectes lauréats pourront grâce à cette somme développer à l'étranger l'étude d'un projet utilisant des matériaux naturels.

 
 
A+
 
a-
 

Tous les deux ans depuis 1992, la Fondation Electricité de France offre à de jeunes architectes, diplômés depuis moins de cinq ans, par l'intermédiaire de bourses bien pourvues, la possibilité d'enrichir leur cursus par une expérience internationale en milieu universitaire ou professionnel. A une seule condition : utiliser des matériaux dits naturels (bois, terre).

La fondation EDF a finalement récompensé cinq jeunes professionnels, dont voici la liste avec les sommes perçues et le nom du projet qui a retenu l'attention du jury :

- Olivier Delarozière (Ecole d'architecture de Paris-La Villette), qui a reçu 8.000 euros pour son projet «chutes de bois, maisons forestières» à Fruska Gora en Yougoslavie.
- Ana Amelia Garcia Ramirez (Ecole de Paris-Val-de-Marne): 10.000 euros pour son projet «L'utilisation sociale et écologique du bambou» à Bogota en Colombie.
- Salima Naji (Ecole de Paris-La Villette): 8.000 euros pour son projet «D'hier à demain, revitaliser les greniers collectifs de l'Anti-Atlas marocain».
- Hervé Richard et Shiva Tolouie (Ecole de Paris-Val-de-Seine): 12.000 euros pour leur projet «Les Bagdirs», dispositif traditionnel de rafraîchissement de l'air, en Iran.
- Caroline Wittendal et Benjamin Jacquemet Boutes (Ecoles de Lille et de Montpellier) : 12.000 euros pour leur projet «Microclimax, prototype manifeste d'architecture vivante», aux Etats-Unis.

Les projets font d'ailleurs l'objet d'une exposition à l'espace Electra, dans le septième arrondissement parisien.


Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER