• Accueil
  •  > 
  • La Cité internationale de Paris met les « Jardins du monde en mouvement »
Rejoignez Cyberarchi : 

La Cité internationale de Paris met les « Jardins du monde en mouvement »

© Jon ONGKIEHONG : Copyright 2017

 

Symbole de diversité aussi bien culturelle qu’architecturale, la Cité internationale universitaire de Paris se compose de 40 maisons, abritant 6 000 résidents issus de 140 nationalités. Souhaitant valoriser ce patrimoine extraordinaire à travers une exposition ambitieuse, la fondation lance aujourd’hui appel à candidatures invitant les architectes, urbanistes et paysagistes à proposer des créations éphémères sur le thème de la nature en ville.

 
 
A+
 
a-
 

Soutenue dans sa démarche par la Caisse des Dépôts, la Cité internationale de Paris a récemment lancé un appel à candidatures intitulé « Jardins du monde en mouvement ». S’adressant aux architectes, urbanistes et paysagistes dont l’expérience professionnelle n’excède pas dix ans, ce concours leur propose de créer des installations éphémères (durée de vie de six mois minimum) sur le thème de la nature en ville.

Particulièrement libres, les candidats pourront élaborer leur projet dans le jardin de leur choix parmi vingt-six sites pouvant accueillir une création, à l’instar de la Maison de l’Argentine ou de la fondation Victor Lyon. Les propositions devront néanmoins se soumettre à trois contraintes.

« Ces créations éphémères in situ devront dialoguer avec les architectures de la Cité en s’intégrant harmonieusement dans les jardins. Elles devront proposer une identité forte en lien avec l’influence stylistique de la maison […]. Elles devront également comporter au moins une dimension du développement durable : matériaux biosourcés, récupération des eaux pluviales, niches écologiques, partage des ressources, comportements éco-responsables, etc. », indique la Cité internationale.

 

Offrir à de jeunes talents une visibilité accrue

 

Si l’objectif de cette manifestation est de « sensibiliser le public […] au dialogue que l’architecture entretien avec le paysage dans un contexte international de création », ce concours est également l’occasion de démontrer le savoir-faire de jeunes talents. En plus de bénéficier d’une bourse de 8 000 euros, les participants retenus verront leurs projets présentés dans le cadre d’une exposition à la Cité internationale universitaire de Paris.

Pour avoir cette chance, les candidats devront porter une attention particulière à la cohérence et l’originalité du projet présenté. Le jury, composé de professionnels (paysagiste, architecte-urbaniste, etc.) notera également « l’insertion harmonieuse de l’ouvre dans le site », « la qualité de son dialogue avec l’architecture », « la teneur de son message en matière de développement durable » ainsi que « sa faisabilité technique ».

Les inscriptions devront impérativement être envoyées par mail avant le 15 mars prochain comprenant notamment une biographie des candidats, un CV, des visuels des projets réalisés ou encore des dessins de la création proposée. Le jury se réunira dans la quinzaine de jours suivant la clôture des inscriptions avant de remettre ses décisions fin mars.

« Les candidats retenus s’engagent à installer leur œuvre pour le 16 juin 2017 à 10h », précise la Cité internationale. Une rencontre avec le public sera organisée dès le lendemain, et l’exposition se prolongera jusqu’au 1er octobre inclus.

 

Fabien Carré

 

La Cité internationale de Paris mets les « Jardins du monde en mouvement »
Mot clefs
Catégories
CYBER