• Accueil
  •  > 
  • L'imaginaire de la ville et du voyage réunis à Aéroville
Rejoignez Cyberarchi : 

L'imaginaire de la ville et du voyage réunis à Aéroville

En 2010, Unibail-Rodamco a confié à Philippe Chiambaretta/ PCA la conception d'un équipement dénommé Aéroville, centre de commerces et de loisirs inspiré de l'imaginaire du voyage dans la vaste zone de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Construit en moins de quatre ans d'études et de chantier, il a été livré tout récemment.

 
 
A+
 
a-
 

Le site d'Aéroville s'inscrit en bordure de la zone aéroportuaire à l'extrémité des pistes de Roissy-Charles de Gaulle 2. Cette parcelle de 11 ha au coeur de la zone de fret est suffisamment grande pour contenir les terminaux 2E et 2F, Le Forum des Halles ou une partie du quartier du Marais à Paris. Le mail d'Aéroville est conçu à la manière du tracé viaire d'une ville, faisant apparaître clairement la distinction entre l'espace public et l'espace bâti.

Le projet architectural présente l'originalité de se développer sur un seul niveau de commerces autour d'une rue couverte en forme de huit, le long de laquelle sont disposées les composantes du programme. Cette rue intérieure est accessible de plain pied depuis la rue des Buissons, face aux arrêts de bus et aux bureaux de la zone de fret.

Les parkings sont dissimulés sous et sur le niveau de la rue. Le projet a tiré partie de la déclivité du site, ainsi l'entrée nord du parking se situe au niveau du terrain naturel, apportant lumière et ventilation naturelle au parking. Les parkings du personnel et du cinéma sont implantés sur le centre. Les abords ainsi libérés de la voiture et sont végétalisés ce qui permet la reconstitution d'un écosystème.

Comme dans un aéroport, la rue intérieure dispose de lumière naturelle et de vues vers le ciel grâce à une verrière zénithale étudiée pour limiter l'éclairage artificiel en évitant tout réchauffement thermique. La rue intérieure s'élargit en plusieurs points pour former des places plus hautes sous plafond, plus lumineuses, qui correspondent aux cinq points de liaisons verticales reliant le parking et le centre : les hubs. Le parcours de 1,1 km de long est largement éclairé par des verrières continues et se projette vers l'extérieur par les plugs rythmant la façade.

La conception du bâtiment a été intégralement menée par l'agence PCA. A l'intérieur, outre la maîtrise des volumes et de l'organisation spatiale, les plafond et verrières sont également conçues par PCA. La décoration et la signalétique du mail a quand à elle été développé par Saguez&Partners.

La spécificité constructive du projet a été dictée par son étalement et la durée limitée du chantier. Le recours à la préfabrication s'est imposé rapidement pour respecter le délai de réalisation. Les très grandes dimensions du bâtiment ne permettant pas d'envisager une construction par niveaux ont imposé un dispositif à même d'assurer une stabilité définitive avec des phases provisoires limitées sans nécessité d'intervention ultérieures sur les ouvrages. Le gros-oeuvre du bâtiment a ainsi été réalisé sur tous niveaux à l'avancement.

Le principe développé pour permettre cette prouesse consiste à implanter des poteaux préfabriqués toute hauteur (10m et 16m) dont la stabilité et le contreventement est réalisé directement par empochement dans sa fondation (la quasi- totalité du contreventement du bâtiment est assuré par cet empochement). Dès sa pose, le poteau est ainsi stable et contreventé et peut recevoir les 2 ou 3 niveaux de plancher qu'il supporte. Aucun étaiement et contreventement provisoire n'est nécessaire.
Seule la structure de franchissement du mail et des places échappe à cette règle.

Les grandes portées et la continuité des volumes ayant naturellement conduit à une réalisation en charpente métallique, également préfabriquée. La grande place nord échappe à cette règle, ses 45m de diamètre ayant nécessité une charpente reconstituée/soudée sur place dont la verrière de 20m de diamètre constitue la clé de voûte.

L'enveloppe des blocs, inspirée des codes du centre-ville, a été pensée en rupture avec l'image de la périphérie. Les marques internationales sont devenues l'une des composantes majeures de l'imaginaire global. Au cours des quinze dernières années, les marques de luxe ont développé, dans les capitales mondiales, une expression architecturale de leur image au travers de flagships, bâtiments griffés qui ont contribué à une recherche sur les enveloppes de bâtiments commerciaux sophistiqués. Ces enveloppes jouent sur la finesse des matériaux et la richesse de la peau composée de plusieurs membranes.

FICHE TECHNIQUE

Aménageur : Aéroports de Paris
Maître d'ouvrage : Unibail-Rodamco
Site : Roissy-en-France, Le Tremblay-en-France
Programme : centre de commerces et de loisirs, cinéma multiplexe concept par EuropaCorp
Surface : 110 000 m² SHON et 280 000 m² SHOB
Surface GLA : 84 000 m²
Montant des travaux : 355 M€ HT
Livraison : 17 octobre 2013

Maîtrise d'oeuvre Architecte mandataire : Philippe Chiambaretta / PCA
Design intérieur : Saguez & Partners
Graphistes façade : deValence
Maîtrise d'oeuvre d'exécution : Artelia
BET Structure : Terrel
BET Fluides : Barbanel
BET HQE : Green Affair
BET Façades : Van Santen
BET VRD : SNC Lavalin
Paysagiste : Compagnie du paysage
Concepteur lumière extérieur et sous-sol : Ingelux
Concepteur lumière intérieur : Carribou
Concept Acousticien : Avel
Acoustique Économiste : DAL
Conseiller en sécurité incendie : CSD Faces

84 000 m² surfaces commerciales
4 600 places de parking
200 boutiques
25 restaurants
12 salles de cinéma
1 hypermarché

Mot clefs
Catégories
CYBER