• Accueil
  •  > 
  • L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie
Rejoignez Cyberarchi : 

L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie

R. Araud : Copyright 2019

Imaginé par l'architecte Stéphane Vera, l'îlot K à Lyon est l'un des premiers bâtiments compatibles avec le réseau Smart Grid. Conçu sur les principes de mixité verticale et de durabilité, il a été primé en 2013 par la Fédération des promoteurs immobiliers dans la catégorie « innovation ».

 

 
 
A+
 
a-
 

Implanté dans le quartier Confluence, le K est un programme réalisé par l'architecte Stéphane Vera qui mixe à la fois les espaces, les usages et les générations. En effet, le bâtiment se lit comme un millefeuille, chaque étage remplissant une fonction bien spécifique.

 

Si les commerces et locaux d’activités sont situés en pied d’immeuble, les parkings sont répartis sur 4 niveaux en superstructure du rez-de-chaussée au troisième étage, arborés, éclairés et ventilés naturellement.

 

Aux étages supérieurs, les bureaux et les appartements profitent à temps plein de la lumière, de la vue et du calme. Au coeur du projet, des jardins suspendus rafraîchissent les bâtiments et offrent des circulations naturelles verdoyantes.

 

Le rapport à l’histoire et la prise en compte du paysage urbain étaient des éléments importants lors de la conception du K. Pour respecter les gabarits voisins caractéristiques (60 m x 80 m), le bâtiment occupe toute sa parcelle et ses façades en bordent les limites.

 

« L'objectif (de la mutualisation des espaces, ndlr.) est avant tout de favoriser le bien vivre ensemble et de penser la ville autrement : diversifiée, changeante et vivante en opposition à la

ville fonctionnelle » , explique Pierre Dessort, directeur de régions du maître d'ouvrage Nacarat.

 

Un bâtiment certifié NF HQE et BBC

 

L'architecte a également imaginé un socle épais et des logements bien orienté pour limiter l'impact sonore de la voie ferrée en bordure est, et bénéficier d'un ensoleillement maximum.

 

D'un point de vue énergétique, le bâtiment est certifié NF HQE et BBC. Pour limiter toute consommation intempestives d'énergie, l'enveloppe du bâtiment à la fois isolante et étanche a été conçue pour être un régulateur de confort thermique.

 

« L’un des objectifs de la mixité est de pouvoir réaliser des économies d’énergie.On part du principe que logements et bureaux fonctionnent sur des temporalités différentes de la journée et qu’il n’est donc pas nécessaire de doubler les installations. C’est donc une même chaudière bois qui alimente en chauffage l’ensemble du bâtiment, divisant ainsi la consommation par deux. Afin de limiter la consommation électrique, on récupère également de l’énergie sur les eaux usées provenant des

douches pour la production d’eau chaude sanitaire sans pompe à chaleur », explique David Corgier de Manaslu (BET Infiltrometrie)

 

Le caractère innovant du K porte aussi sur son haut niveau de performance énergétique puisqu'il est l'un des premiers bâtiments compatibles avec le réseau Smart Grid du Grand Lyon.

 

Livré en plusieurs phases au cours du premier semestre 2015, le K utilise une source d'énergie à 80 % renouvelable.

 

Le promoteur s’est en effet inscrit dans une démarche volontariste d’échange permanent de données performancielles de l’îlot avec son quartier. Cette disposition autorise le K à être ouvert à des solutions ultérieures, dépendantes des pouvoirs publics, de partage d’énergie à l'échelle du quartier, notamment dans les cas de pics de consommation en hiver.

 

« La spécificité du K est d'être conçu comme un tout, dans une même écriture architecturale. (…) Nous nous sommes attachés à déterminer des systèmes architectoniques qui puissent être les mêmes dans tous les programmes, avec de légères variations dimensionnelles ou de mise en oeuvre », explique Stéphane Vera, architecte mandataire du projet.

 

Ce bâtiment qui fait le lien entre les quartiers traditionnels et les nouveaux aménagements urbains de Confluence, pourra être adapté en fonction des besoins futurs : les parkings pouvant être reconverti en bureaux.

 

Le projet K a déjà reçu trois distinctions : la Pyramide du Prix de l’Innovation 2013 au concours

des Pyramides d’Or, la Pyramide d’Argent 2013 du Prix EDF Bleu Ciel Développement Durable et la Pyramide d’Argent 2013 du Prix Innovation.

 

Fiche technique:

 

Aménageur : SPL Confluence

Maître d’ouvrage : Nacarat

Investisseur : Francaise REM

Architecte mandataire : Atelier Vera & Associes

Architectes associés : Yves Moutton et Benoît Crépet

Surface de l'opération : 14 290 m2 (dont 5 820 m2 de surface utile)

Dépôt du permis de construire : octobre 2011

Démarrage des travaux : octobre 2012

Fin du gros oeuvre : avril 2014

Livraison : livraison des logements à partir de février 2015 / livraison des logements sociaux et des bureaux à partir d’avril 2015.

Labellisation / Certification : NF HQE logements -Bâtiment Basse Consommation (BBC)

L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie
L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie
L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie
L'îlot « K » à Lyon, un millefeuille de mixité et de technologie
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER